Un fes­ti­val dé­bran­ché pour des journées “Haut-par­lantes”

Un bou­quet com­po­sé de sur­prises, de vi­bra­tions, de sen­sa­tions, d’émo­tions.

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude - - CORBIÈRES ET MINERVOIS -

Le Fes­ti­val Son Mi­ré en ce week-end de sep­tembre a ap­por­té comme à l’ac­cou­tu­mé son lot de « journées haut-par­lantes ».

De la place de la Tour, en la Tour elle-même, en fai­sant un pe­tit tour dans le cloître de la cha­pelle de Notre Dame de Con­so­la­tion, de­vant chez elle à ses pieds, der­rière la salle po­ly­va­lente. En seule­ment 3 jours, ce ne sont pas moins de 20 ren­contres à la fois mu­si­cales, théâ­trales, poé­tiques, ci­né­ma­to­gra­phiques, ex­po pho­tos, ar­tis­tiques, ate­liers, qui ont été of­fertes en ca­deau au pu­blic.

Dans ce pre­mier vo­let, on re­tien­dra la belle soi­rée de ven­dre­di au pied de la Tour pour la pre­mière fois.

« Tourne sons » a per­mis au pu­blic, de dé­cou­vrir pen­dant 10 mn, un autre pro­ces­sus so­nore, fait de huit-hauts par­leurs ro­ta­tifs. Se lais­sant em­por­ter par ses sons nou­veaux, au dé­but sur­pre­nants. On est vite sen­si­bi­li­sé par cette mé­thode toute simple, mais oh ! Combien en­voû­tante. Oeuvre de To­ny Sim­plart.

S’en est sui­vi, la Poé­sie so­nore (à la mé­dia­thèque)– L’oeuf et les poules (élec­troa­cous­tique) – Po­ly­pho­nie des mots de Charles –par Ma­rie B -Poé­sie so­nore et poé­sie en langue des signes 2 par Pa­trick Du­bost et Bri­gitte Bau­mié– Concert pia­no et al­to, oeuvre de Re­bec­ca Clarke et Mark Lo­ckett.

Pour clô­tu­rer cette soi­rée par un hom­mage à un couple my­thique de Fa­bre­zan, Pierre et Yvonne Ca­ro.

Place au ci­né­ma ! « Frag­ments d’une vie bien rem­plie ». Un moyen mé­trage réa­li­sé par Phi­lippe Au­di­bert

Ce film a vu le jour grâce à An­dré Dion, créa­teur et di­rec­teur de ce fes­ti­val, sous la di­rec­tion ar­tis­tique de Jean­paul Ca­tha­la des édi­tions « Avant quart » ; mais aus­si de part la vo­lon­té de la mu­ni­ci­pa­li­té qui a sou­hai­té mettre à l’hon­neur ce couple hors normes.

A par­tir du témoignage de Pierre (l’ami Pier­rot) et Yvonne, de pho­tos et do­cu­ments d’ar­chives, ce film a pris forme. De jeunes ac­teurs dé­bu­tants du vil­lage sont ve­nus ap­por­ter leur contri­bu­tion à la réa­li­sa­tion de ce moyen mé­trage de 35 mn.

Au pre­mier rang, de gauche à droite, Ilann Bouam­riou, Maï­lys Laine, 2ième rang , Phi­lippe Au­di­bert le réa­li­sa­teur, Alexandre Ar­quié, Jé­re­my Yeste et Eli­sa Troupe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.