Pour que per­dure le sou­ve­nir

Cé­ré­mo­nies du 11 no­vembre

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude - - LAURAGAIS - MONTAGNE NOIRE -

La cé­ré­mo­nie du 11 no­vembre, fut simple à Saint De­nis. Il est vrai que le ciel ne s’était pas mon­tré gé­né­reux en so­leil. Il l’était seule­ment en pluie drue et en vent, ce qui a cer­tai­ne­ment fait re­cu­ler un pu­blic, qui s’est re­trou­vé clair­se­mé, certes, mais re­cueilli.

La cé­ré­mo­nie fût simple, mais elle a été re­haus­sée par la pré­sence de jeunes éco­liers, qui ont par­ti­ci­pé au dé­pôt de gerbe. Un geste sym­bo­lique vou­lu par le pre­mier ma­gis­trat, M. Gé­rard Bon­na­foux. Tout d’abord, dé­fi­lé de­puis la mairie, ou le cor­tège, em­me­né par les porte-dra­peaux et le maire en tête, écharpe tri­co­lore en ban­dou­lière, s’est re­trou­vé au pied du mo­nu­ment aux morts de la com­mune. La son­ne­rie au son de Sambre et Meuse a don­né le ton d’une ma­ni­fes­ta­tion ou le sou­ve­nir vient vous frap­per de plein fouet pour vous rap­pe­ler ce qu’était la ‘’grande guerre’’. Le mo­ment le plus émou­vant a été cer­tai­ne­ment ce­lui où le pre­mier ma­gis­trat, d’ailleurs en­tou­ré d’une par­tie de son conseil mu­ni­ci­pal, a in­vi­té les jeunes sco­laires à ve­nir dé­po­ser la gerbe en sa com­pa­gnie ; his­toire de bien mon­trer que la jeune gé­né­ra­tion peut et doit faire vivre ce sou­ve­nir. La lec­ture du ma­ni­feste du se­cré­ta­riat na­tio­nal aux an­ciens com­bat­tants, sui­vi par le rap­pel des morts de la com­mune lors du pre­mier conflit mon­dial et son­ne­ries ré­gle­men­taires ont sui­vi dans une am­biance em­preinte de so­len­ni­té. Pour clore la ma­ni­fes­ta­tion pa­trio­tique, les élus de Saint De­nis ont in­vi­té les par­ti­ci­pants à ve­nir par­ta­ger le vin d’hon­neur, ser­vi à la salle com­mu­nale.

Il ne fai­sait pas bon mettre un qui­dam de­hors pour la cé­ré­mo­nie

Les en­fants du vil­lage as­so­ciés au dé­pôt de gerbe

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.