Une troi­sième fi­nale pour le VARL XIII

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude - - LAURAGAIS - MONTAGNE NOIRE -

Pour Ville­gail­henc-ara­gon Rugby Leaque (VARL), les ha­bi­tants de la Mon­tagne Noire et du Ca­bar­dès il n’est sport roi que le XIII, ce rugby où les de­moi­selles se font belles pour des guer­riers qui tirent leurs ex­ploits des ef­forts four­nis sur la pe­louse.

La Ré­serve aus­si

Cette sai­son par­mi toutes, le VARL a même lar­ge­ment sup­plan­té son voi­sin jaune et noir, au point que ses ori­flammes orange et bleu ont di­gne­ment flot­té sur les rem­parts de la Ci­té. Ce qui, au pas­sage, change des coups de crayons qui en­lai­dissent ac­tuel­le­ment les rem­parts.

Après Coupe de France et plan­chot de l’elite 2, c’est l’équipe ré­serve qui a su ve­nir à bout sa­me­di de l’équipe vau­clu­sienne de Che­val­blanc, brou­tant sa propre herbe et suc­com­bant 7 à 26. Eh oui, n’en dé­plaisent aux ai­gris, la Ré­serve du VARL joue­ra la fi­nale du Cham­pion­nat de France de Fédérale.

Avec trois places en fi­nale, plus les ca­dets, tout a été fait pour que les ro­bi­nets d’eu­ros des par­te­naires, de Car­cas­sonne-ag­glo et du Con­seil dé­par­te­men­tal dé­bitent les de­niers per­met­tant l’ac­cès ga­gné sur le ta­pis - en Elite 1 dès oc­tobre pro­chain, aux cô­tés du Feu­ceu­leu, de Li­moux XIII et de L’ASC (si elle est au­to­ri­sée à prendre le dé­part, au de­meu­rant peu probable).

Le Fes­ti’boeuf

Alors oui, tout ce­la se fête, tout ce­la se sa­voure.

Sa­me­di soir (22h) en ren­trant du Vaucluse, Ka­rim ayant pré­pa­ré la braise, sau­cisses, mer­guez et ca­mem­berts y sont pas­sés, qui au­des­sus, qui au-des­sous. Tout le monde s’est ré­ga­lé et quelques heures plus tard (di­manche à 8h), trente-cinq di­ri­geants étaient à pied d’oeuvre (de­vant la Mai­son du Ca­bar­dès) d’ara­gon. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, les tables et les chaises étaient ins­tal­lées, les cuisses de boeuf rô­tis­saient, lais­sant le pré­sident Ti­quet

‘es­ta­bou­si’ de­vant les prouesses de ses pe­tites mains : ‘dès que l’on de­mande une pe­tite aide aux uns et autres, tout se met en branle aus­si­tôt et la fête peut dé­bu­ter, que ce soit à Ara­gon ou à Ville­gail­henc. D’ailleurs il n’est qu’à voir la cou­leur des routes et des po­teaux pour com­prendre qu’ici le XIII fait l’una­ni­mi­té’.

Ce­ci étant, sur le coup de mi­di, 350 per­sonnes étaient at­ta­blées pour dé­gus­ter le boeuf ap­por­té par le prin­ci­pal par­te­naire du VARL, à sa­voir Bi­gard.

En­suite, ban­das et Sé­vil­lanes ont as­su­ré l’am­biance. En fait, la ma­chine étant ro­dée… il n’y a plus qu’à re­com­men­cer.

Joueurs et di­ri­geants sur scène

Di­dier Sié maire d’ara­gon lors de son dis­cours à la Fi­del

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.