Les pre­miers Ita­liens

Sais­sac et les Sais­sa­gais dans l’his­toire

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude - - LAURAGAIS - MONTAGNE NOIRE -

Les pre­miers Ita­liens ar­rivent en 1924 et les an­nées sui­vantes. On trouve des fa­milles ita­liennes Pe­ro­sin Pri­mo, Cas­tal­do au Fa­jal, Tof­fo­let­to et Ai­rol­di à Mas­sillargues en 1924. En 1928 la fa­mille Pi­va est à Ar­ri­baud. Ar­ri­vant aus­si les fa­milles Vit­to­rio Man­froï, Gio­van­ni Sto­raï, Chia­pel­li, cette im­mi­gra­tion va conti­nuer et ce sont alors sur­tout des bû­che­rons et des ou­vriers agri­coles qui ar­rivent. Ils sont ori­gi­naires de Pis­toia (Chia­pel­li, Sto­raï, Lu­ca­rel­li Fab­bri) ou de la ré­gion de Ve­nise Udine (Man­froï, Fan­tin, Zan­no­ni, Sa­vol­del­li, Ven­dra­mi­ni). La créa­tion de la co­opé­ra­tive Lai­tière en 1930 amène les fro­ma­gers Laz­za­ri­ni Bap­tiste, cé­lèbre mo­to­cy­cliste et la fa­mille Zam­bel­li avec ses deux filles Ver­bé­na et Né­ris, le jeune Luc­ca­rel­li Odi­lio com­plète l’équipe des fa­bri­cants de Pro­do­lone. A l’en­trée en guerre de l’ita­lie, en 1940 les su­jets ita­liens ne sont pas in­ter­nés. Il leur est sim­ple­ment de­man­dé de faire une dé­cla­ra­tion de loya­lisme à l’égard de la France. On en­re­gistre dans l’aude 2065 ma­ni­fes­ta­tions de loya­lisme et seule­ment 43 re­fus, par­mi les­quels les fa­milles Laz­za­ri­ni et Zam­bel­li qui quittent Sais­sac. D’après J Mi­chel

Odillo Lu­ca­rel­li de­vant l’épi­ce­rie Daf­fos dont il re­pren­dra la suite

ven­dra­mi­ni - fan­tin - no­vel­lo

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.