Les ven­danges de l'hu­mour

« Les ven­danges de l’hu­mour » de 15 ans d’âge, un sa­cré mil­lé­sime !

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aude - - LA UNE -

En 15 ans de vé­cu, elle a su as­soir une no­to­rié­té cer­taine à ce fes­ti­val ré­gio­nal de théâtre ama­teur dans la ca­té­go­rie hu­mour . ...

Ca­net d’aude, char­mant vil­lage aux portes du Mi­ner­vois a fait sa pe­tite ré­vo­lu­tion théâ­trale … En 15 ans de vé­cu, elle a su as­soir une no­to­rié­té cer­taine à ce fes­ti­val ré­gio­nal de théâtre ama­teur dans la ca­té­go­rie hu­mour. Et jouer de l’hu­mour, n’est point une mince af­faire.

Du « Bal des cra­pules » (Com­pa­gnie des pois­sons

rouges de Car­cas­sonne) qui a don­né le top dé­part du fes­ti­val, en pas­sant « Âmes à

Gammes » (Théâtre de l’in­at­ten­du de Ville­mo­laque), pour fi­nir en apo­théose avec « Quand la Chine thé­lé­pho­no­ra », co­mé­die de Pa­tri­cia Le­vrey joué par la Com­pa­gnie « Théâtre en Fe­nouillèdes », mise en scène de Joëlle Fer­ve­stein. Ca­net d’aude a vi­bré pas­sion théâtre.

UN FI­NAL EM­PLI D’HU­MOUR !

En com­men­çant par M. Le maire, An­dré Her­nan­dez, dont l’hu­mour « ra­va­geur » sait élec­tri­ser une salle …

Un dis­cours de bien­ve­nu, qui a com­men­cé par une cha­rade, pour conduire au clou du spec­tacle, la fa­meuse « sau­cis­son­nade » spé­cia­li­té, iden­ti­té ca­ne­toise.

MAIS CE N’EST PAS TOUT !

La mu­ni­ci­pa­li­té par un tru­che­ment de chaises mu­si­cales a réus­si à faire vo­ter le bud­get fa­ra­mi­neux de l’achat d’un « sau­cis­so­scope ». Vous ne connais­siez pas ? Soyez ras­su­ré, moi non plus … At­ten­tion mé­thode ul­tra mo­derne, qui par un sys­tème de scan, vous oc­troi X cen­ti­mètres de sau­cisse grillée. Je vous ai aver­ti, se sont les « ven­danges de l’hu­mour »…

LE TON ÉTAIT DON­NÉ POUR AMOR­CER LE SPEC­TACLE AUX 3 COUPS SONNÉS

Une co­mé­die de bou­le­vard hi­la­rante au titre évo­ca­teur « Quand La Chine té­lé­pho­ne­ra » … où com­ment deux soeurs, Ai­mée (So­phie La­combe) et Jeanne (Do­mi­nique Mo­rin) dia­mé­tra­le­ment op­po­sées se re­trouvent em­bri­ga­dées dans deux his­toires sur­réa­listes. Ai­mée mi­di­nette aux es­poirs de star­lette, en re­cherche d’un pro­duc­teur qui fe­ra d’elle une ve­dette de ci­né­ma, mais qui pour ar­ron­dir ses fins de mois, pra­tique l’es­pion­nage in­dus­triel.

Sa soeur Jeanne qui s’acharne à édi­ter de jeunes poètes Ti­bé­tains pour faire cir­cu­ler clan­des­ti­ne­ment leurs oeuvres ré­vo­lu­tion­naires en Chine … Tout un pro­gramme sa­vam­ment construit, en al­lant de re­bon­dis­se­ment en re­bon­dis­se­ment … Entrent en scène, un mys­té­rieux per­son­nage aux airs d’un ma­fieux por­teur d’une va­lise conte­nant 50 mille eu­ros … ar­rive le co­pain Pau­lo (Da­niel Mal­gras), sui­vi du fa­meux pro­duc­teur M. De Bro­neuse (Jé­rôme Ca­zeau). Pour un fi­nal en beau­té où vient se mê­ler une af­faire de drogue. En­trée fra­cas­sante de l’ins­pec­teur Ba­ta­via (Ma­rie-jo Bour­geois), flingue à la main pour dé­nouer le noeud de la pe­lote de laine … Un spec­tacle haut en cou­leur, fort en re­bon­dis­se­ment.

Le fi­nal

Les deux soeurs Jeanne & Ai­mée ...

Un maire, un pré­sident heu­reux, en­tou­rant la jeune Sa­lo­mé spec­ta­trice as­si­due.

En scène !

Le pu­blic ...

Elus en at­tente du spec­tacle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.