Le cham­pi­gnon spec­ta­cu­laire d'Emile !

Un grand ama­teur de vesse-de-loup

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aveyron - - LA UNE - CP

Pour tous ceux qui le connaissent, Émile Vabre, an­cien pré­sident du co­mi­té des fêtes des Costes-Rouges, est un grand ama­teur de cham­pi­gnons. Dès qu’il en a le temps, que le ciel est clé­ment, et sur­tout que l’at­mo­sphère est pro­pice à la pousse de ces pe­tites dou­ceurs cham­pêtres, voi­là Émile par­ti tôt le ma­tin, à la re­cherche des cèpes, ro­sés des prés, cou­le­melles, et vesse-de-loup. Quelle ne fut sa stu­peur en ce di­manche ma­tin, se pro­me­nant d’un pas dé­ci­dé sur le Lé­vé­zou, peut-être même du cô­té de Sé­gur, mais le lieu reste quelque peu im­pré­cis et flou, juste là, de­vant ses yeux éba­his, au ras du sol presque en­core mouillé par la ro­sée du ma­tin, une vesse-de-loup. Mais pas une simple ves­sede-loup. En ef­fet, ce cham­pi­gnon co­mes­tible, bien que peu consom­mé dans nos contrées, af­fiche une taille peu com­mune. Émile se baisse et dé­li­ca­te­ment cueille cette dou­ceur qu’il met sur la ba­lance, dès son ar­ri­vée au ber­cail. Et là, sur­prise, ce cham­pi­gnon at­teint le poids de 6 ki­los. Un ré­gal pour cet ama­teur de cham- pi­gnon, qui voit ses re­cherches ré­com­pen­sées par un beau « tro­phée », qu’il dé­guste vo­lon­tiers tout sim­ple­ment, à la poêle, avec un peu d’ail et de per­sil. Que du bon­heur. Dé­fi­ni­tion: « La Ves­sede-loup géante ( Cal­va­tia gi­gan­tea ) , ap­pe­lée aus­si Ly­co­per­don géant, Bo­viste géant, est une spec­ta­cu­laire es­pèce de cham­pi­gnon de la fa­mille des Aga­ri­ca­ceae. Il se pré­sente sous forme d’une boule blanche qui peut at­teindre ou dé­pas­ser la taille d’un bal­lon de foot­ball. Son poids peut at­teindre jus­qu’à 20, voire 25 kg, pour une taille d’un mètre de haut. Il est consi­dé­ré comme as­sez rare, ce qui ne l’em­pêche pas de se dé­ve­lop­per par­fois en groupes im­pres­sion­nants dans cer­taines prairies ou sous-bois.Jeune, il est un co­mes­tible. La fa­çon la plus simple de le pré­pa­rer est d’en cou­per quelques tranches, qu’on fait cuire à la poêle comme des es­ca­lopes de veau ».

Pour tous ceux qui le connaissent, Émile Vabre, an­cien pré­sident du co­mi­té des fêtes des Costes-Rouges…

Emile Vabre et son cham­pi­gnon ex­tra­or­di­naire

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.