Fer­me­ture de la ma­ter­ni­té de De­ca­ze­ville après deux dé­cès

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aveyron - - RUTHÉNOIS -

La ma­ter­ni­té de De­ca­ze­ville, où une mère et son nou­veau-né étaient dé­cé­dés en oc­tobre 2016, n'est plus au­to­ri­sée à pra­ti­quer des ac­cou­che­ments et se­ra trans­for­mée en "centre pé­ri­na­tal", a an­non­cé lun­di l'Agence ré­gio­nale de San­té Oc­ci­ta­nie (ARS).

Le par­quet de Ro­dez avait ou­vert mi-oc­tobre une in­for­ma­tion ju­di­ciaire après les deux dé­cès sur­ve­nus dans la nuit du 5 au 6 oc­tobre 2016, l'au­top­sie ayant dé­tec­té un hé­ma­tome ré­tro pla­cen­taire sans en iden­ti­fier la cause. Les ac­cou­che­ments étaient sus­pen­dus de­puis cette date dans la ma­ter­ni­té.

"C'est un meurtre contre notre hô­pi­tal et notre ter­ri­toire", a ré­agi dans un com- mu­ni­qué Pas­cal Ma­zet, se­cré­taire dé­par­te­men­tal CGT san­té, in­di­quant qu'une réu­nion était pré­vue jeu­di pour en­vi­sa­ger des ac­tions. Par­mi elles, M. Ma­zet a in­di­qué à l'AFP re­gar­der avec at­ten­tion le 15 juillet, date de l'ar­ri­vée du Tour de France à Ro­dez à 35 km. Sa­me­di, 1.000 per­sonnes se­lon la po­lice et 1.500 se­lon la CGT ont ma­ni­fes­té pour dé­fendre cette ma­ter­ni­té.

La di­rec­trice gé­né­rale de l'ARS Oc­ci­ta­nie, Mme Mo­nique Ca­va­lier, a in­di­qué lors d'une confé­rence de presse avoir été "conduite à re­ti­rer l'au­to­ri­sa­tion d'obs­té­trique" à cette ma­ter­ni­té qui fait par­tie du Centre Hos­pi­ta­lier du Nord Avey­ron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.