Quel est l’état du mar­ché dans le dé­par­te­ment

L’ac­qui­si­tion de ce type de vé­hi­cule pour­rait se dé­ve­lop­per. À condi­tion de trou­ver des bornes où les re­char­ger

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aveyron - - LA UNE -

Bran­cher sa voiture tel un vul­gaire as­pi­ra­teur ? Voi­là qui n’est point en­tré dans les moeurs avey­ron­naises.

Pour­tant , la voiture 100% électrique existe -Re­nault, Peu­geot, BMW… nombre de constructeurs en pro­posent - est peut-être une so­lu­tion à la pol­lu­tion at­mo­sphé­rique, avec quelques ré­serves sur l’as­pect en­vi­ron­ne­men­tal (lire "Voiture nu­cléaire?" ci-dessous). "Nous sommes sur un mar­ché de niche, ce­la ne re­pré­sente chez nous que 1% de nos ventes, as­sure le conces­sion­naire Volks­wa­gen. Ce­la n’est pas en­core en­tré dans les codes de consom­ma­tion des Avey­ron­nais.

Et puis, à l’achat, ce­la reste plus cher qu’une voiture clas­sique, même si le gou­ver­ne­ment offre une prime de 6000 eu­ros pour l’ac­qui­si­tion d’une voiture électrique neuve. Mais ce­la ne peut que se dé­ve­lop­per." C’est, en tout cas, ce que laissent pen­ser les chiffres na­tio­naux: ce type de vé­hi­cule au­rait le cou­rant en poupe. En mars, "le mar­ché fran­çais des vé­hi­cules par­ti­cu­liers et uti­li­taires 100% élec­triques a fran­chi le cap des 100 000 im­ma­tri­cu­la­tions cu­mu­lées de­puis 2010", as­sure l’As­so­cia­tion na­tio­nale pour le dé­ve­lop­pe­ment de la mo­bi­li­té électrique (Avere). Et, en 2016, la France a connu 27307 im­ma­tri­cu­la­tions, contre 22 187 en 2015 et 15 045 en 2014. "En 2015, la voiture électrique a re­pré­sen­té un cin­quième de nos ventes, af­firme-t-on chez Smart. Avec les aides de l’État, ce­la peut re­ve­nir au même coût qu’une voiture clas­sique. Notre prix de base est de 20 000 eu­ros." Reste la ques­tion des dis­tances par­cou­rues… "Chez Smart, elle est de 160km, avec une­meilleure au­to­no­mie en mi­lieu ur­bain que sur au­to­route, pour­suit-il. Les faibles tem­pé­ra­tures sont re­dou­tables. À moins 10ºC, le ren­de­ment de la bat­te­rie baisse de 30 à 40%. C’est sû­re­ment un frein pour notre dé­par­te­ment même si de telles tem­pé­ra­tures sont rares et n’em­pêche pas la voiture de rou­ler. Quant à la cli­ma­ti­sa­tion, elle di­mi­nue l’au­to­no­mie de 5 à 10% seule­ment. En­fin, les bat­te­ries sont ga­ran­ties huit ans. L’ob­jec­tif chez Smart est d’ar­rê­ter les mo­teurs ther­miques à l’ho­ri­zon 2020. Le prin­ci­pal frein au dé­ve­lop­pe­ment, c’est l’ac­cès à la re­charge.

Où les pro­prié­taires de vé­hi­cules élec­triques branchent leur voiture la nuit ? "Dans l’Avey­ron, il y au­rait une qua­ren­taine de points de charge -dans des ga­rages au­to­mo­biles, des par­kings, chez des par­ti­cu­liers. Mais la so­cié­té Sie­da, en charge du dé­ploie­ment sur notre ter­ri­toire, tra­vaille à aug­men­ter ce nombre.

Une quin­zaine de points sont en cours de mise en place et une di­zaine à l’étude. La pré­fec­ture compte trois bornes, un chiffre qui pour­rait dou­bler.

L’ob­jec­tif, en termes de dé­ve­lop­pe­ment de la voi- ture électrique, est de 7mil­lions de bornes dans toute la France en 2030. Le re­char­ge­ment est gra­tuit pour les dé­ten­teurs du badge. « Avec les bornes élec­triques sur le ter­ri­toire avey­ron­nais, le SIE­DA offre aux conduc­teurs de vé­hi­cules élec­triques un élé­ment de ré­as­su­rance sur les pos­si­bi­li­tés de re­charge en de­hors de chez eux. Les bornes de re­charge sont im­plan­tées de fa­çon équi­li­brée sur l'en­semble du ter­ri­toire, avec une vo­lon­té de sou­te­nir le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique lo­cal, à sa­voir le tou­risme et le com­merce de centre-ville ou de proxi­mi­té. Cet au­tomne 63 in­fra­struc­tures de re­charge se­ront opé­ra­tion­nelles sur le ter­ri­toire avey­ron­nais. Le but est d’ar­ri­ver ra­pi­de­ment à 80 bornes» ex­plique de syn­di­cat in­ter­com­mu­nal d’éner­gie du dé­par­te­ment de l’Avey­ron (SIE­DA).

L’Avey­ron consti­tue l’un des dé­par­te­ments les plus pau­vre­ment do­tés en bornes de re­charge pour voiture électrique avec en­vi­ron 70 bornes dont 17 sur le Ru­thé­nois

Ville­franche de Rouergue comp­te­rait 4 bornes de re­charge, Ro­dez en com­por­te­rait sept dont cer­taines dans des par­kings.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.