En cours de né­go­cia­tion… que doit-on faire du loup

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aveyron - - LA UNE -

Dans l’Avey­ron, il ne se passe pas une se­maine sans que les loups fassent l’ac­tua­li­té. Aus­si pour le pré­fet Louis Lau­gier, il n’y a au­cun doute, le loup est pré­sent sur le ter­ri­toire dé­par­te­men­tal, mais per­sonne n’est au­jourd’hui ca­pable de dire com­bien il y en a ?

Pour le pré­fet donc : « Il ne faut pas mi­ni­mi­ser le pro­blème ni fan­tas­mer… Nos avons en­tre­pris un gros tra­vail sur le chiens er­rants. En ce qui concerne les at­taques de trou­peaux, la part des at­taques au cours des­quelles la pré­sence du loup n’est pas ex­clue est en aug­men­ta­tion. Elle re­pré­sente au­jourd’hui 60 % des at­taques. Le plan loup coûte 22 M d’eu­ros. Il faut le re­dé­fi­nir… »

Une étude de l’Ins­ti­tut na­tio­nal de re­cherche agro­no­mique sur la protection des trou­peaux va très pro­chai­ne­ment être ren­due pu­blique.

Rap­pe­lons qu’à ce jour, sept ex­ploi­ta­tions avey­ron­naises dis­posent de l’au­to­ri­sa­tion pré­fec­to­rale pour les tirs de dé­fense. Deux autres dis­posent de l’au­to­ri­sa­tion pour des tirs ren­for­cés. A quand des bat­tues ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.