Les gui­chets vont fer­mer

Pré­fec­ture • Après les im­pôts et les titres d’iden­ti­tés, l’État fait ren­trer dans l’ère nu­mé­rique le per­mis de conduire et la carte grise. Le 6 no­vembre, toute de­mande de­vra être faite en ligne. Vous n’avez pas In­ter­net ? Pas de pa­nique, il y a des so­lu­ti

Le Petit Journal - L'hebdo local de l'Aveyron - - DÉPARTEMENT -

«PPNG» pour « Plan pré­fec­ture nou­velle gé­né­ra­tion », c’est le nom de code de cette grande bas­cule sur In­ter­net des dé­marches ad­mi­nis­tra­tives.

An­non­cé en 2015 par Ber­nard Ca­ze­neuve, mi­nistre de l’In­té­rieur, PPNG vise à sim­pli­fier ces dé­marches par la de­mande en ligne.

Une po­li­tique qui per­met de re­dé­ployer les agents de l’État sur d’autres mis­sions plus prio­ri­taires, comme l’aide ju­ri­dique aux col­lec­ti­vi­tés, la lutte contre la fraude et la ges­tion des crises.

Au dé­but de sa mise en oeuvre, plu­sieurs syn­di­cats de la fonc­tion pu­blique d’État voyaient en PPNG un « plan social dé­gui­sé» vi­sant à ré­duire la voi­lure pré­fec­to­rale en moyens hu­mains. Ce que ré­futent les pré­fec­tures, qui, sans nier la réa­li­té de l’évo­lu­tion des ef­fec­tifs à la baisse, mettent aus­si en avant la for­ma­tion des agents concer­nés par le chan­ge­ment à leurs nou­velles mis­sions. Quant à la vieille me­nace des sup­pres­sions de sous-pré­fec­tures, «c’est une lé­gende ur­baine».

Je n’ai pas in­ter­net, c’est grave ?

Vous n’avez pas In­ter­net ou vous êtes très mal à l’aise avec les nou­velles tech­no­lo­gies. Pas de pa­nique, des points d’ac­cueil nu­mé­rique existent dans les pré­fec­tures et sous-pré­fec­tures de la Ré­gion. Concrè­te­ment, on y trouve des or­di­na­teurs, une im­pri­mante scan­ner… et des jeunes en ser­vice ci­vique pour vous ac­com­pa­gner dans vos dé­marches de de­mande de carte grise ou de per­mis de conduire. Il ya tous les pro­fils, de la per­sonne âgée iso­lée qui n’a pas du tout In­ter­net, au­cune adresse mail, à des gens qui ne sont sim­ple­ment pas “à jour” sur l’in­for­ma­tique, qui font une er­reur sur le site et qui bloquent ». De quoi en tout cas cou­per court au pro­cès en déshu­ma­ni­sa­tion. « Ces points d’ac­cueil ont vo- ca­tion à être main­te­nus », in­dique les pré­fec­tures et sous­pré­fec­tures avant de pour­suivre : « il se­ra fait preuve de beau­coup de pé­da­go­gie » pour les per­sonnes les plus loin d’In­ter­net, mais compte éga­le­ment sur la so­li­da­ri­té intergénérationnelle.

Dès le 6 no­vembre, c’en se­ra fi­ni du gui­chet

De­puis le 7 mars 2017, les usa­gers doivent ain­si im­pé­ra­ti­ve­ment ef­fec­tuer leur de­mande de carte d’iden­ti­té dans l’une des mai­ries équi­pées d’un dis­po­si­tif de prise d’em­preintes di­gi­tales, et ce quel que soit leur lieu de ré­si­dence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.