Me­mo­ria y exi­lo à la li­bé­ra­tion de Pa­ris

Le Petit Journal - L'hebdo local du Comminges - - LE POINT FORT -

Le 25 août, le dra­peau ré­pu­bli­cain es­pa­gnol de Me­mo­ria y Exi­lio a flot­té à Pa­ris, à l’oc­ca­sion du 73ème an­ni­ver­saire de la li­bé­ra­tion de la ca­pi­tale. Ré­pon­dant à l’in­vi­ta­tion per­son­nelle de la mai­rie de Pa­ris et de Anne Hi­dal­go, Chan­tal Pé­ni­caut a eu l’hon­neur de por­ter le dra­peau rouge-jaune-vio­let sur le par­vis de l’hô­tel de ville. Cé­ré­mo­nie émou­vante car à tra­vers ce dra­peau, c’est l’es­pagne ré­pu­bli­caine qui était là, ses com­bat­tants qui se sont en­ga­gés en nombre dès 1939 dans l’ar­mée fran­çaise ou la Ré­sis­tance, pour­sui­vant leur com­bat contre le fas­cisme. L’or­chestre de la Garde Ré­pu­bli­caine ryth­mait la cé­ré­mo­nie, des co­mé­diens li­sant des textes évo­quant les évè­ne­ments de l’époque. A l’évo­ca­tion du 25 août 1944, la Nueve, fer de lance de la 2ème DB, a été ci­tée. Après la Mar­seillaise, les porte-dra­peaux ont été re­mer­ciés par les of­fi­ciels dont la Se­cré­taire d’état aux An­ciens Com­bat­tants et la maire de Pa­ris, Anne Hi­dal­go. La veille, un hom­mage a été ren­du à Jo­sé Barón Car­reño, Ré­pu­bli­cain es­pa­gnol, Chef en Zone Nord de la France pour l’agru­pa­ción de Guer­rille­ros Es­pañoles (UNE-FFI). Tom­bé en com­bat­tant le 1er jour de l’in­sur­rec­tion pa­ri­sienne, une plaque a été dé­voi­lée sur le lieu où il a été tué, por­tant la men­tion « mort pour la France le 19 août 1944 ». Par­ti­ci­paient à cet hom­mage les re­pré­sen­tants des Mai­ries de Pa­ris, Bar­ce­lone, Ma­drid, du Mi­nistre de la Dé­fense, du Pre­mier Mi­nistre et Hen­ri Far- re­ny, pré­sident de l’ami­cale des An­ciens Gué­rille­ros Es­pa­gnols en France-ffi. De­vant le Jar­din des com­bat­tants de la Nueve, un hom­mage a été ren­du aux étran­gers qui ont contri­bué à la li­bé­ra­tion de la France et au ci­me­tière de Pan­tin, aux ré­sis­tants es­pa­gnols tom­bés à Pa­ris. Outre les of­fi­ciels, est in­ter­ve­nue Car­men Ne­grín, pré­si­dente du CIIMER. Etait pré­sent éga­le­ment Ar­sène Tcha­ka­rian, der­nier sur­vi­vant du Groupe Ma­nou­chian. L’hymne de Rie­go, le Chant des Par­ti­sans et la Mar­seillaise ont ré­son­né du­rant ces 2 jours.

Sur l’écran Anne Hi­dal­go et la re­pré­sente de Me­mo­ria y Exi­lio

Les porte-dra­peaux à l’hô­tel de ville

Hom­mage à Jo­sé Ba­ron Car­re­no, al­lo­cu­tion d’hen­ri Far­re­ny

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.