La pre­mière foire du Vol­vestre se pré­pare

Le Petit Journal - L'hebdo local du Comminges - - LE POINT FORT -

Le Club des Di­ri­geants d’en­tre­prises (CDE) Mi­di-py­ré­nées Lan­gue­doc-rous­sillon s’ap­prête à or­ga­ni­ser à Car­bonne la pre­mière Foire du Vol­vestre les 27 et 28 oc­tobre 2018, sur le site du bois de Castres. Ce ren­dez-vous qui réuni­ra plus de 100 ex­po­sants se­ra ryth­mé entre dé­cou­vertes, ex­po­si­tions et ventes au­tour des sa­voir­faire de notre ré­gion. Ren­contre avec le Pré­sident du CDE, Gé­rard Brière.

Le Pe­tit Jour­nal : A quand re­monte l’idée de lan­cer une foire dans le Vol­vestre ?

Gé­rard Brière : Ce­la date d’il y a pas mal de temps… Avec le CDE, on avait dé­jà créé des évé­ne­ments dans le Tarn à Brens et à Mont­be­ton avec le sa­lon de la gas­tro­no­mie. Le club des di­ri­geants d’en­tre­prises de Mi­di-py­ré­nées Lan­gue­doc-rous­sillon ayant beau­coup d’adhé­rents en Haute-ga­ronne, nous nous sommes dit « pour­quoi pas » créer un tel évé­ne­ment ! Nous avons été sol­li­ci­tés par plu­sieurs grandes villes au­tour de la mé­tro­pole tou­lou­saine mais notre vo­lon­té a tou­jours été la re­va­lo­ri­sa­tion des ter­ri­toires et de l’éco­no­mie lo­cale. Pour ce­la, Car­bonne, dont je suis ori­gi­naire, a de nom­breux atouts, avec no­tam­ment le site du centre so­cio-cultu­rel du bois de Castres. C’est un lieu de lien so­cial sur un do­maine ar­bo­ré ex­cep­tion­nel. C’est éga­le­ment un site idéal pour ac­cueillir une telle ma­ni­fes­ta­tion, aux portes de Tou­louse. Le Vol­vestre est un ter­ri­toire d’une ri­chesse éco­no­mique, spor­tive, so­ciale et cultu­relle ex­tra­or­di­naire. La ville de Car­bonne et le l’en­semble du Vol­vestre sont à dé­cou­vrir. Le contexte était réuni pour lan­cer une autre foire que celle de Tou­louse, en zone ur­baine. Tous les sa­voirs faire de nos ter­ri­toires se­ront ré­com­pen­sés…

LPJ : Quel est l’ob­jec­tif de cette pre­mière foire du Vol­vestre ?

GB : Son ob­jec­tif est la re­va­lo­ri­sa­tion du ter­ri­toire et la va­lo­ri­sa­tion de l’éco­no­mie. On au­ra des ex­po­sants de tous les dé­par­te­ments d’oc­ci­ta­nie pour qu’ils puissent mon­trer leur sa­voir-faire afin que les en­tre­prises soient connues et re­con­nues. Il faut se faire connaître au­près d’une po­pu­la­tion qui va main­te­nant beau­coup trop consom­mer sur le web. Nous sommes pour le re­tour au contact hu­main. Au CDE, on est convain­cu que la réus­site d’une en­tre­prise de forge au­tour de la re­la­tion hu­maine. Il faut ex­pli­quer ce que l’on fait, ce qu’on est et les va­leurs que l’on met à notre tra­vail. Les créa­teurs d’en­tre­prises sont aus­si créa­teurs d’em­plois. Le lien so­cial est la base de cette dé­marche.

LPJ : Qu’al­lons-nous pou­voir faire lors des deux jours de foire ?

GB : Tout d’abord, l’en­trée se­ra gra­tuite sa­me­di et di­manche, de 10h00 à 18h00. Le par­rain de la foire se­ra cette an­née Claude Span­ghe­ro avec aus­si trois am­bas­sa­deurs : Eve­lyne Pe­dus­saut (tran­sports), Jean-louis Ribes (DSI) et Mi­chel Roux (viandes du sud-tou­lou­sain). Une cen­taine d’ex­po­sants di­vers et va­riés se­ront pré­sents. Au­tour de la gas­tro­no­mie, fleu­ron de la ré­gion mais aus­si avec des ac­ti­vi­tés moins connues, comme par exemple un ar­ti­san qui fa­brique de la cos­mé­tique à base de Pas­tel du Tarn ou une autre qui fait des robes de prin­cesse pour en­fants. Il y en au­ra pour tous les goûts ! Les ar­ti­sans et com­mer­çants du Vol­vestre ac­cueille­ront éga­le­ment les vi­si­teurs. Il y au­ra deux tom­bo­las et l’inau­gu­ra­tion au­ra lieu le sa­me­di à 11h00. Pen­dant deux jours, nous pro­po­se­rons une vé­ri­table vi­trine de l’éco­no­mie de notre ter­ri­toire...

Gé­rard Brière, Pré­sident du Club des Di­ri­geants d’en­tre­prises (CDE).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.