Ils sont tom­bés sur la tête...

Le Petit Journal - L'hebdo local du Comminges - - LE POINT FORT -

Grogne qui se trans­forme en co­lère, en en­vie d’un nou­veau «Mai 68», ja­mais gou­ver­ne­ment n’a été aus­si im­po­pu­laire et cou­pé du peuple. Tran­quille­ment on an­nonce une aug­men­ta­tion du prix du gaz de 6% soit plus de 20% en un an. On raillait en son temps, Mme Royal alors mi­nistre de l’en­vi­ron­ne­ment qui blo­quait le ta­rif des au­to­routes ou qui ar­rê­tait les péages rou­tiers mis en place par N. Sar­ko­zy ou qui conte­nait les aug­men­ta­tions de l’éner­gie. Bien sûr à l’en­trée de l’hi­ver com­ment se pas­ser de gaz ? Les fran­çais sont pris en otage par un « ter­ro­risme d’etat » qui pille les classes moyennes et les plus pauvres pour faire 4 mil­liards de ca­deaux fis­caux aux plus riches pen­dant que le train de vie du pre­mier mi­nistre s’en­vole, cre­vant tous les pla­fonds et que les pa­trons du CAC 40 ont en­core aug­men­té leurs re­ve­nus de plus de 14% ! Elle a bon dos la tran­si­tion éner­gé­tique. Sous pré­texte d’éco­lo­gie nous sommes l’un des pays les plus taxés au monde et pour faire quoi ? Les 40 mil­liards de ca­deaux faits aux en­tre­prises au tra­vers du CICE ont-ils créé les mil­liers d’em­plois es­pé­rés ? Non, ils ont juste fait aug­men­ter l’oc­troi de di­vi­dendes aux ac­tion­naires ! En fait les éco­no­mistes ul­tra­li­bé­raux se servent du “vert” pour faire pas­ser leurs fu­nestes pro­jets qui fa­briquent des mil­liar­daires aux dé­pens des pauvres et sur­tout des classes moyennes. Si à Pa­ris ou dans les grandes mé­tro­poles on a une sta­tion de mé­tro ou de bus tous les 500 m, la pro­vince pri­vée de trans­ports en com­mun se voit sai­gnée à blanc. On parle des car­bu­rants mais n’ou­blions par les péages, les ra­dars et le 80Km/h et les contrôles tech­niques qui pour­raient mettre à la casse 30% du parc au­to­mo­bile je­tant dans l’illé­ga­li­té des mil­lions d’au­to­mo­bi­listes rou­lant sans per­mis donc d’as­su­rance, sans contrôle à jour etc. Après la frac­ture nu­mé­rique, la frac­ture éner­gé­tique est là, ag­gra­vant de fait la frac­ture entre po­li­tiques et ci­toyens.

Déses­pé­ré­ment vide comme les poches des fran­çais !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.