Les in­ternes en mé­de­cine font leur Tem­po

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - DÉPARTEMENT -

Le Gers per­dra plus de 30 % de ses mé­de­cins d’ici 4 ans !

Le Con­seil dé­par­te­men­tal a in­ten­si­fié en 2016 sa po­li­tique de lutte contre la dé­ser­ti­fi­ca­tion mé­di­cale in­ti­tu­lée « Fu­turs mé­de­cins, Dites 32 » qui se dé­cline en 3 axes prin­ci­paux : - Struc­tu­ra­tion des ter­ri­toires de san­té : aide au fi­nan­ce­ment des mai­sons de san­té ; ac­com­pa­gne­ment par la mis­sion dé­par­te­men­tale « In­ge­nie­rie des ter­ri­toires ». - Pour les in­ternes en mé­de­cine : par­ti­ci­pa­tion aux frais d’hé­ber­ge­ment, sé­lec­tion de lo­ge­ments, or­ga­ni­sa­tion d’évè­ne­ments avec l’ob­jec­tif que plu­sieurs d’entre eux s’ins­tallent dans le Gers à l’is­sue de leur in­ter­nat ; fa­ci­li­ta­tion de leur sé­jour

- Pour les mé­de­cins : créa­tion du site DITES32 re­cen­sant les an­nonces sur le Gers; po­li­tique d’ac­com­pa­gne­ment et me­sures in­ci­ta­tives d’ins­tal­la­tion.

Une char­gée de mis­sion dé­par­te­men­tale, Ma­rieNeige Pas­sa­rieu a été man­da­tée pour mettre en oeuvre ces dif­fé­rentes ac­tions.

Que les in­ternes en mé­de­cine puissent « Dé­cou­vrir le Gers, l’ai­mer et s’y ins­tal­ler », tel est donc l’un des ob­jec­tifs pour­sui­vis, dans le cadre de la mis­sion #Dites32, par le Dé­par­te­ment du Gers et ses par­te­naires, com­munes et in­ter­com­mu­na­li­tés avec la par­ti­ci­pa­tion de l’Ordre des mé­de­cins du Gers en la per­sonne de sa se­cré­taire, le Doc­teur Ca­the­rine Can­cio, par ailleurs re­pré­sen­tante dé­par­te­men­tale des mé­de­cins maîtres de stage uni­ver­si­taires. Après une jour­née en Lo­magne mi-juillet of­ferte par la com­mu­nau­té de com­munes aux in­ternes pour dé­cou­vrir le Gers, un pas­sage par Tem­po La­ti­no était in­con­tour­nable avant une pro­chaine soi­rée à Jazz in Mar­ciac. Le so­leil et la cha­leur étaient au RDV ce sa­me­di 29 juillet et la ma­gie de Tem­po a fait le reste. Les in­ternes ont dé­cou­vert une am­biance co­lo­rée, un pu­blic nom­breux et va­rié, un concert de qua­li­té et beau­coup de Off … jus­qu’au bout de la nuit. De la do­cu­men­ta­tion du Co­mi­té du Tou­risme ger­sois leur est re­mis lors de ces jour­nées ou soi­rées-dé­cou­vertes du Gers, ce qui leur per­met de pro­gram­mer des sor­ties de leur propre choix sur tout le ter­ri­toire et conforte l’aper­çu qu’ils ont eu, à sa­voir que le Gers est un dé­par­te­ment dy­na­mique avec de nom­breux évè­ne­ments de qua­li­té.

Quels meilleurs am­bas­sa­deurs que les in­ternes en mé­de­cine en stage dans le Gers?

La preuve avec le té­moi­gnage de Claire, pour la 1ère fois dans notre dé­par­te­ment: «Je ne sa­vais pas que c’était aus­si bien, que le Gers bou­geait au­tant. Il y a des ma­ni­fes­ta­tions pour tous les goûts. Et à chaque fois, le pu­blic est au RDV. C’est bien, parce qu’on a ici à la fois le bon cô­té de la ru­ra­li­té avec la qua­li­té des pro­duits, la qua­li­té de vie ; et un cô­té in­no­vant, dy­na­mique avec une offre cultu­relle, des fes­ti­vals d’ex­cep­tion qui n’ont rien à en­vier aux grandes villes. Je n’ai pas en­core dé­ci­dé où je m’ins­tal­le­rai mais ce qui est sûr, c’est que le Gers fait par­tie des pos­si­bi­li­tés. Il a de vrais atouts. ».

La pro­mo­tion des in­ternes pour l’été 2017.

TP de gas­tro-diététique…

Prêts pour la thèse !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.