ASF/Rug­by : c'est ou­vert

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - LA UNE -

Lieu my­thique s’il en est dans la ville, «La Pente Douce » a rou­vert ses portes ce mar­di der­nier. Si­tuée der­rière l’église, d’ailleurs cer­tains (à une époque loin­taine di­ront les jeunes) et sui­vant un lan­gage bien co­di­fié chez la gent mas­cu­line, s’y don­naient ren­dez-vous le di­manche ma­tin avec un clin d’oeil bien ap­puyé : «On se re­joint à la sa­cris­tie !»…), c’est un lieu où l’on y au­ra en­ten­du Mo-mo, le cé­lèbre cor­don­nier d’en face, y en­ton­ner quelques belles chan­sons (de garde !), mal­gré son han­di­cap vo­cal ; Bé­bert (l’an­cien) y ra­con­ter de sa­crées his­toires, plus ou moins sa­lées... Et l’on risque d’y en en­tendre en­core… Bref, cet an­cien bar de la ville a donc rou­vert ses portes pour de­ve­nir le siège so­cial et ad­mi­nis­tra­tif de l’ASF/Rug­by. Si le rez-de-chaus­sée est oc­cu­pé par le tra­di­tion­nel comp­toir (bar li­cence IV) et une salle où les joueurs vien­dront se res­tau­rer après match, le 1er étage com­prend 2 bu­reaux, une salle de réunion et une salle dé­tente pour les joueurs. Une ou­ver­ture en tous cas bien ac­cueillie par des voi­sins heu­reux de voir ce quar­tier re­prendre vie.

Cô­té pra­tique et dans l’im­mé­diat : la di­rec­tion au­ra sû­re­ment à coeur de lui trou­ver un nom (l’Ova­lie de­vrait y mar­quer son em­preinte). Cô­té comp­toir, à tour de rôle, «les pi­liers» (cô­té sup­por­ters!) joue­ront les bar­man ; quant aux heures d’ou­ver­ture ce se­rait ponc­tuel.

On est ve­nu de loin pour ce grand jour : de la Mar­ti­nique !

Les ré­flexes sont tou­jours là !

Tout com­mence par un pe­tit dé­jeu­ner ... so­lide !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.