Seule

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - LE POINT FORT - Alain PAGA

Notre amie Ma­thilde est bou­le­ver­sée. Elle a l’im­pres­sion d’avoir man­qué à un de­voir. Et pour­tant, elle n’au­rait pas pu faire mieux. Chaque soir elle rend vi­site à sa voi­sine - l’an­cienne se­cré­taire de son ma­ri dé­funt - qui est aus­si son amie la plus proche. Cette oc­to­gé­naire qui est res­tée très jo­lie n’est que dé­voue­ment pour son en­tou­rage. Elle est très ai­mée par ses en­fants, ses pe­tits en­fants et son ar­rière pe­tite fille. Seule sa fille aî­née ha­bite la même ville qu’elle. C’est une voya­geuse qui part dès qu’elle le peut et elle ap­pré­cie la pré­sence au quo­ti­dien de Ma­thilde au­près de sa ma­man.

Un soir de la se­maine der­nière, comme tous les jours à la même heure, Ma­thilde a quit­té son amie. Très peu de temps après elle a en­ten­du les pom­piers dans la rue et, en re­gar­dant par la fe­nêtre, elle les a vus en­trer dans l’im­meuble de sa voi­sine. Elle l’a aus­si­tôt ap­pe­lée au té­lé­phone. Elle al­lait bien et n’avait rien en­ten­du. Ras­su­rée, Ma­thilde est al­lée se cou­cher.

Le len­de­main son amie lui a ap­pris que les pom­piers puis la po­lice étaient ve­nus pour la dame du rez-de-chaus­sée qu’on a re­trou­vée morte. Elle ha­bi­tait là de­puis deux ans mais ne s’était liée avec per­sonne. Ma­thilde avait dû la croi­ser deux ou trois fois. Un peu avant de cette tra­gique dé­cou­verte, sa voi­sine s’était ab­sen­tée une di­zaine de jours et Ma­thilde n’avait plus fré­quen­té la mai­son d’à cô­té. Elle avait bien pen­sé al­ler vé­ri­fier les fe­nêtres après l’orage mais sans le faire. Peut-être au­rait-elle en­ten­du ou vu quelque chose qui l’au­rait aler­té et por­ter se­cours. De­puis com­bien de temps était-elle morte ? Ne s’est-elle pas ré­veillée ? A-t-elle cher­ché de l’aide ? On ne le sau­ra ja­mais et le doute de­meu­re­ra d’avoir pu sau­ver une vie. Alors vous qui avez au­tour de vous des proches qui vivent seuls et qui ne sont pas for­cé­ment très âgés, comme cette dame trop dis­crète, pen­sez à té­lé­pho­ner. Et si l’on ne vous ré­pond pas, dé­pla­cez-vous ou en­voyez quel­qu’un aux nou­velles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.