CHG/Ur­gences : fuites et consé­quences

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - DÉPARTEMENT - AL

La fuite des mé­de­cins ur­gen­tistes du Centre Hos­pi­ta­lier d’Auch met une nou­velle fois le SMUR Con­dom­nois dans la pa­nade !!!

La mé­sen­tente des mé­de­cins ur­gen­tistes et de la Di­rec­tion pro­voque leur fuite du Centre Hos­pi­ta­lier d’Auch et faute de quoi oblige celle-ci à fer­mer le SMUR de Con­dom cer­tains jours et cer­taines nuits du­rant les 3 pro­chains mois. Cette an­nonce, a pro­vo­qué un vent de co­lère au Syn­di­cat Force ouvrière, qui s’est em­pres­sé de ren­con­trer M. Cou­vreur, Di­rec­teur du Centre Hos­pi­ta­lier d’Auch pour lui rap­pe­ler que son ac­ti­vi­té est et de­meure une prio­ri­té ab­so­lue pour as­su­rer la sé­cu­ri­té mé­di­cale de la po­pu­la­tion des­ser­vie.

En­core une fois, la so­lu­tion est de se tour­ner vers le Smur de Né­rac.

Pour FO la so­lu­tion c’est: l’hô­pi­tal d’Auch doit fi­dé­li­ser ses mé­de­cins.

Pour FO, cette ré­ponse est in­to­lé­rable, com­ment cet hô­pi­tal et son SMUR peuvent-ils as­su­mer cette sur­charge de mis­sion: quels moyens sup­plé­men­taires au­ront-ils ?

FO n’a pas man­qué de rap­pe­ler que la seule so­lu­tion est le recrutement de mé­de­cins et que FO n’ac­cep­te­ra pas de voir son SMUR pou­mon de l’hô­pi­tal dis­pa­raître être sa­cri­fié au pro­fit d’en­tentes avec d’autres territoires. Et qu’il uti­li­se­ra et met­tra en oeuvre tout ses forces pour le sau­ver. Tou­te­fois, le Centre Hos­pi­ta­lier de Con­dom conti­nue­ra d’as­su­rer le fonc­tion­ne­ment du scan­ner 24h/24 ain­si que les consul­ta­tions aux ur­gences.

L’hô­pi­tal de Con­dom conti­nu d’as­su­rer sa mis­sion : Prendre soin de la po­pu­la­tion condom­noise.

Claude Che­va­lier, Se­cré­taire Syn­di­cat FO CH Con­dom.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.