Trop de morts sur les routes du Gers

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - DÉPARTEMENT -

La pré­fète an­nonce contrôles ren­for­cés

De­puis le 4 oc­tobre, 3 ac­ci­dents mor­tels de la cir­cu­la­tion se sont pro­duits sur les routes du Gers. Cinq per­sonnes ont per­du la vie, 4 ont été bles­sées dont 3 griè­ve­ment. Ca­the­rine Sé­guin, pré­fète du Gers, ex­prime tout son sou­tien et sa com­pas­sion à l’égard des fa­milles des vic­times.

De­puis le dé­but de l’an­née, ce sont 14 per­sonnes qui ont été tuées sur nos routes. A la même date, on dé­plo­rait 11 tués en 2017 et 13 en 2016.

On sait dé­jà que la grande ma­jo­ri­té des ac­ci­dents mor­tels sur nos routes, a pour cause pre­mière la vi­tesse, oc­ca­sion­nant une perte de contrôle du vé­hi­cule.

L’al­cool, la consom­ma­tion de stu­pé­fiants, le re­fus des prio­ri­tés, le manque de vi­gi­lance lié au com­por­te­ment du conduc­teur (usage du té­lé­phone ou du smart­phone, som­no­lence….) fi­gurent par­mi les causes éga­le­ment les plus fré­quentes.

A no­ter : les in­frac­tions liées à l’usage de stu­pé­fiants sont en hausse de 30 % dans le Gers par rap­port à la même pé­riode en 2017.

Compte te­nu de ces évo­lu­tions et de ces constats, les contrôles des forces de l’ordre sont ren­for­cés sur des tous les axes rou­tiers prin­ci­paux et se­con­daires du dé­par­te­ment. Une at­ten­tion par­ti­cu­lière se­ra por­tée sur les com­por­te­ments à risques, gé­né­ra­teurs d’ac­ci­dents, tels que les ex­cès de vi­tesse, l’usage du té­lé­phone, les re­fus de prio­ri­té, la consom­ma­tion d’al­cool ou de stu­pé­fiants.

Avec l’ar­ri­vée de l’au­tomne et ses brusques chan­ge­ments cli­ma­tiques (pluie, brouillard), il convient d’adap­ter sa conduite aux condi­tions de cir­cu­la­tion. Il faut éga­le­ment s’as­su­rer en per­ma­nence de bien voir et d’être bien vu. La mau­vaise vi­si­bi­li­té due aux condi­tions mé­téo­ro­lo­giques di­mi­nue la vi­gi­lance, ac­cen­tue la fa­tigue et af­fecte la ca­pa­ci­té de ré­ac­tion du conduc­teur.

Pen­sez à al­lu­mer les feux de croi­se­ment dès que la lu­mi­no­si­té est in­suf­fi­sante. En cas d’éblouis­se­ment, pen­sez à ré­duire votre vi­tesse.

La sé­cu­ri­té rou­tière est l’af­faire de chaque usa­ger de la route et de cha­cun d’entre nous. Nous sommes tous concer­nés. En adop­tant un com­por­te­ment res­pon­sable, nous oeu­vrons pour la baisse de la mor­ta­li­té rou­tière.

Des drames qui se ré­pètent trop sou­vent...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.