Belle ef­fer­ves­cence sur le par­vis de la ca­thé­drale Sainte-Ma­rie à Auch

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - DÉPARTEMENT -

La po­pu­la­tion aiment ses forces de sé­cu­ri­té qu’elles soient re­pré­sen­tées par les pom­piers, les gen­darmes, les po­li­ciers, l’ar­mée et autres ins­ti­tu­tion­nels comme la Pro­tec­tion ci­vile, la Croix Rouge, la Croix Blanche et elle n’a pas bou­dé cette jour­née qui leur était dé­diée de sa­me­di der­nier. Aus­si cette ren­contre vou­lue par la Préfecture du Gers a connu non seule­ment un cer­tain en­goue­ment mais aus­si de l’ad­mi­ra­tion pour ces hommes et ces femmes qui n’hé­sitent pas à s’en­ga­ger pour as­su­rer la sé­cu­ri­té au quo­ti­dien. Et le fait de l’avoir or­ga­ni­sée sur le par­vis de la ca­thé­drale, en contact di­rect avec la po­pu­la­tion, était à n’en pas dou­ter une ex­cel­lente ini­tia­tive vue la foule. Des stands ve­naient ren­for­cer les ren­contres et les échanges (et peut-être ce­la a-t-il per­mis de sus­ci­ter des vo­ca­tions…). Au­pa­ra­vant, une très belle cé­ré­mo­nie dé­jà pour le pas­sage de com­man­de­ment pour le Centre de se­cours d’Auch (le ca­pi­taine Eric Gou­rier suc­cé­dant au ca­pi­taine David Pa­sché en place de­puis 2012) , mais aus­si de voir tous ces jeunes en­ga­gés vo­lon­taires qui de­main se­ront dis­po­nibles pour por­ter se­cours ont su pro­cu­rer à la po­pu­la­tion sa dose d’émo­tion. Pour l’ins­tant, ces jeunes sa­peurs­pom­piers sont en for­ma­tion mais ce jour-là, ils se­ront mis à l’hon­neur de­vant le pu­blic et par des dis­cours très forts sur le sens de l’en­ga­ge­ment, pro­non­cés par les au­to­ri­tés. Ber­nard Gendre, Pré­sident du CASDIS, pour don­ner du sens à cet en­ga­ge­ment rap­pe­lait dans son in­ter­ven­tion une phrase dé­sor­mais res­tée cé­lèbre et qui fut pro­non­cée par J.-F. Ken­ne­dy : « Ne vous de­man­dez pas ce que le pays peut faire pour vous, de­man­dez ce que vous pou­vez faire pour le pays ». Des pa­roles qui au­ront très cer­tai­ne­ment re­haus­sé le sen­ti­ment de fier­té de ces quelques 125 jeunes pré­sents sur le par­vis.

A la suite de la re­con­nais­sance ac­cor­dée à cha­cune des pro­mo­tions (1ère, 2e et 3e an­nées) les au­to­ri­tés étaient in­vi­tées à si­gner la conven­tion avec le Foyer Louise de Ma­rillac (éta­blis­se­ment spé­cia­li­sé dans l’ac­cueil tem­po­raire de mi­neurs en dif­fi­cul­té où les en­fants sont sco­la­ri­sés ou pou­vant re­ce­voir une for­ma­tion pro­fes­sion­nelle à l’ex­té­rieur).

Pen­dant ce temps, les vi­si­teurs dé­am­bu­laient d’un stand à l’autre à la re­cherche d’in­for­ma­tions, en es­sayant des casques, cas­quettes et autres ké­pis « comme si on y était ! ». Une jour­née bon en­fant au contact de ces spé­cia­listes des in­ter­ven­tions en tous genres mais qui au­ra fait dire à Mme la Pré­fète, lors de son al­lo­cu­tion, son in­com­pré­hen­sion à l’égard des agres­sions dont ils peuvent être l’ob­jet tout en les as­su­rant que « l’État se­ra tou­jours à vos cô­tés ! ».

La si­gna­ture de la conven­tion avec « Louise de Ma­rillac »

Élus et au­to­ri­tés sont ve­nus sa­luer cet en­ga­ge­ment

Un nou­veau com­man­dant pour le Centre de se­cours d’Auch (à droite du dra­peau)

Les au­to­ri­tés di­ront leur fier­té d’avoir de telles forces d’in­ter­ven­tions

On es­saie des équi­pe­ments…

La re­lève, fière, en for­ma­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.