Chien per­du sans col­lier, mais... avec puce !

Le Petit Journal - L'hebdo local du Gers - - SAVES GIMONE -

Dans la cour de la ferme du Bu­guet de Charles et De­nise Ca­va­sin veille tou­jours Billy, un très beau set­ter de 11 ans. Ani­mal fi­dèle et très bon chas­seur. Quand les pro­prié­taires partent en va­cances le 20 sep­tembre, ils laissent comme tou­jours le chien so­li­de­ment at­ta­ché. Son fils vient tous les jours s’oc­cu­per de lui et nour­rir les ani­maux de la bas­se­cour. Mais le len­de­main de leur dé­part, plus de Billy ! Au bout de la chaîne, juste son col­lier. Les re­cherches au­tour de la ferme (lon­gée par une route ra­pide) et chez les voi­sins ne donnent rien. Le chien a été vo­lé ! se dit Charles, déses­pé­ré de ne plus re­voir son fi­dèle com­pa­gnon, et qui avait dé­jà eu à dé­plo­rer le vol d’un vé­hi­cule. Et le 8 oc­tobre, un re­fuge ca­nin du Tarn-et-Ga­ronne re­cueille un chien aban­don­né de­vant le por­tail. Le vé­té­ri­naire qui l’exa­mine s’aper­çoit que l’ani­mal est pu­cé à l’oreille. Il in­ter­roge la puce et dé­couvre le nom de Fran­cis Ca­va­sin, le fils de Charles, et son n° de té­lé­phone. Con­tac­té, Fran­cis se rend aus­si­tôt au re­fuge où il est ac­cueilli avec ef­fu­sion par Billy, ce qui ne laisse au­cun doute aux res­pon­sables du re­fuge sur le lien qui les lient ! 3 heures après Billy re­trouve sa ferme et Charles (qui n’y croyait vrai­ment plus), et là aus­si, c’est le grand en­thou­siasme lon­gue­ment par­ta­gé entre les 2 vieux com­plices de long­temps. Le chien étant as­sez vieux et sourd, son vo­leur avait fi­ni par l’aban­don­ner. S’il est des puces de chien dé­tes­tables, ce n’est pas le cas de celle de Billy à qui il doit une fière chan­delle !

Billy le chien a re­trou­vé les siens

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.