Don­nez une deuxième vie à vos té­lé­phones por­tables

Col­lèges

Le Petit Journal - L'hebdo local du Lot - - Actualités - Cahors -

Du 23 au 27 no­vembre 2015, à l’oc­ca­sion de la Se­maine eu­ro­péenne de la ré­duc­tion des dé­chets, le Dé­par­te­ment du Lot or­ga­nise la col­lecte de té­lé­phones mo­biles in­uti­li­sés, dans les vingt col­lèges pu­blics du Lot. Des boîtes spé­cia­le­ment conçues se­ront à la dis­po­si­tion des élèves dans chaque éta­blis­se­ment (dans les bu­reaux de la vie sco­laire) pour dé­po­ser les vieux té­lé­phones. Em­maüs Ca­hors ré­cu­pé­re­ra ces por­tables qui pour­ront être réuti­li­sés ou dé­man­te­lés : l’as­so­cia­tion d’in­ser­tion les Ate­liers du bo­cage as­su­re­ra le tri puis le ré­em­ploi des ap­pa­reils ; Eco-sys­tèmes va­lo­ri­se­ra leurs com­po­sants. N’ou­blions pas que nos té­lé­phones por­tables contiennent jus­qu’à 40 élé­ments dif­fé­rents tels que le cuivre, l’étain, le co­balt, l’in­dium, l’an­ti­moine, ain­si que des mé­taux pré­cieux comme l’ar­gent, l’or ou le pal­la­dium. Et qu’ils sont clas­sés dans la ca­té­go­rie « dé­chets toxiques ». Don­ner nos an­ciens té­lé­phones, c’est donc une très bonne fa­çon de lut­ter à la fois contre la pol­lu­tion et le gas­pillage. 23,8 mil­lions de mo­biles ont été ven­dus en France en 2014, soit plus de 65 000 chaque jour. Or, une étude montre que la ma­jo­ri­té des consom­ma­teurs conservent leur an­cien mo­bile lorsque qu’ils achètent un nou­vel ap­pa­reil, en­vi­ron tous les quatre ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.