Au­dience d’ins­tal­la­tion

De nou­veaux moyens hu­mains ap­pré­ciés

Le Petit Journal - L'hebdo local du Lot - - LA UNE -

Le TGI de Ca­hors est à pré­sent do­té de moyens suf­fi­sants pour rendre jus­tice dans de bonnes condi­tions...

Ven­dre­di 8 sep­tembre, le Pré­sident du TGI Pierre-Louis Pu­gnet ou­vrait l’au­dience d’ins­tal­la­tion des nou­veaux ma­gis­trats avec joie, don­nant le ton de cette ren­trée ju­di­ciaire peu or­di­naire. Ces ar­ri­vées au Par­quet et au Siège per­met­tront de « Res­pec­ter l’ef­fec­tif né­ces­saire au bon fonc­tion­ne­ment de la jus­tice lo­toise » avan­çait le pré­sident Pu­gnet. L’ef­fec­tif du TGI fai­sant un bon de plus de 30% de ma­gis­trats. Cé­cile Las­fargues vice-pro­cu­reur, in­for­mait avec hu­mour que le Par­quet de Ca­hors avec ces ar­ri­vées un peu cham­bou­lé puisque « Re­nou­ve­lé à 66.66% ». Gar­dant même ton, elle sa­luait l’ar­ri­vée de Mr Fré­dé­ric Al­men­dros, Pro­cu­reur de la Ré­pu­blique ve­nu d’Au­rillac et celle de Mme Au­ré­lie Bar­bo­sa, Subs­ti­tut du Pro­cu­reur, qui fut avo­cate à Bourges. Elle leur sou­hai­tait la bien­ve­nue...

« Du bon­heur »

Le Bâ­ton­nier, Maitre Fau­gères pre­nait pa­role se di­sant sou­la­gé de voir un ef­fec­tif qui pour­ra rendre une jus­tice at­ten­due plus ra­pi­de­ment et avec qua­li­té. « C’est un réel bon­heur de vous ac­cueillir », heu­reux de voir aus­si qu’un juge soit en­tiè­re­ment dé­dié à Fi­geac. Il sa­luait un à un les nou­veaux ma­gis­trats. Le pré­sident Pu­gnet pour­sui­vait par une sé­rieuse et amu­sante pré­sen­ta­tion des nou­veaux ma­gis­trats du siège. Il ac­cueillait Mr Yves Ra­val­lec, fi­gure connue des Lo­tois, qui ar­rive de Brive et qui se­ra vice-pré­sident, juge de la li­ber­té et de la dé­ten­tion, Mr Be­noit Bou­let-Ger­court de Ca­hors, ma­gis­trat à titre tem­po­raire, Mr Mi­chael Touche au­di­teur, juge char­gé du ser­vice du tri­bu­nal d’ins­tance de Fi­geac, Mme Gwe­naëlle Le­clerc qui ar­rive d’Alen­çon et qui au­ra le siège de juge d’ap­pli­ca­tion des peines, Mr Vincent Ra­mette ar­ri­vant de Col­mar, se­ra vice-pré­sident char­gé du ser­vice du tri­bu­nal d’ins­tance de Ca­hors. « Quelle force d’at­trac­tion a donc le Lot au point que nombre de ma­gis­trats y aient leur ré­si­dence prin­ci­pale ? » C’est la ques­tion que po­sait le pré­sident Pu­gnet avant d’ac­cueillir cha­leu­reu­se­ment par ce mes­sage le Pro­cu­reur Al­men­dros : « Nous se­rons unis en as­so­ciant nos ef­forts au ser­vice du jus­ti­ciable ». Loyau­té et in­ves­tis­se­ment personnel étant entre autres les pi­liers d’un travail com­mun entre Siège et Par­quet.

Le fil rouge du par­quet

Le Pro­cu­reur Fré­dé­ric Al­men­dros lan­çait dès sa prise de pa­role, heu­reux d’être à Ca­hors : « Co­luche di­sait : « On croit que les rêves sont faits pour être réa­li­sés. C’est le pro­blème des rêves »... je ne suis pas d’ac­cord ». Et de pour­suive avec hu­mour sur son ar­ri­vée dans le Lot avant de re­ve­nir sur son par­cours pro­fes­sion­nel où il sa­luait plu­sieurs per­sonnes ayant croi­sé son che­min. Il ap­pré­ciait l’ac­cueil cha­leu­reux et convi­vial de ses col­lègues. Sur ses mé­thodes Fré­dé­ric Al­men­dros an­non­çait la cou­leur : « J’ai à coeur de lais­ser au juge sa place... et n’au­to­ri­se­rai per­sonne à cri­ti­quer vos dé­ci­sions... » Se di­sant « Friand des al­ter­na­tives aux pour­suites (Plu­tôt fa­vo­rable à des stages)... J’at­tends des OPJ une ri­gueur im­pla­cable... » Sur la loyau­té il confir­mait « Qu’elle était la base de notre travail en com­mun ». At­ta­ché à l’in­dé­pen­dance de la jus­tice il as­su­rait que le travail de par­que­tier était aus­si ce­lui de « sa­voir clas­ser »... Tout ce­ci étant dit avec beau­coup d’hu­mour mais dans le but de « ser­vir l’in­té­rêt gé­né­ral » ré­su­mant sa vi­sion de sa « po­li­tique pé­nale » et son es­prit. Il sou­hai­tait dé­ve­lop­per avec les élus le rap­pel à l’ordre par les maires... Mr Pu­gnet clô­tu­rait cette très cha­leu­reuse au­dience après avoir rap­pe­lé la mis­sion du ma­gis­trat. En pré­sence du Pré­fet, la nou­velle équipe du TGI de Ca­hors a pro­po­sé une belle et grande image de la jus­tice à taille hu­maine avec des va­leurs in­ha­bi­tuelles rares lors d’une au­dience d’ins­tal­la­tion au point d’être source d’es­poirs.

Les nou­veaux ma­gis­trats du Tri­bu­nal

Le Pré­fet pour une de ses rares ap­pa­ri­tions, de­voir de ré­serve oblige en pé­riode d’élec­tions sé­na­to­riales

Fré­dé­ric Al­men­dros, Pro­cu­reur heu­reux d’exer­cer sa charge dans le Lot

Maitre Fau­gères, Bâ­ton­nier, heu­reux d’ac­cueillir tant de ma­gis­trats à Ca­hors

Des avo­cats dé­ten­dus en dé­but d’au­dience

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.