Le nombre d’en­fants obèses, dans le monde, mul­ti­plié par 10 en 40 ans

Le Petit Journal - L'hebdo local du Lot - - NEWS -

En France, 1 en­fant sur 5 est en sur­poids (1,7 mil­lions) et 3,5% sont en si­tua­tion d’obé­si­té (450.000). De­puis 1975, le nombre d’en­fants obèses dans le monde a ex­plo­sé, tan­dis que le nombre d’en­fants en sous nu­tri­tion reste im­por­tant : plus de 5% des filles et un peu moins de 8% des gar­çons sont obèses. C’est une étude por­tant sur plus de 30 mil­lions d’en­fants is­sus de 200 pays, pu­bliée dans The Lan­cet qui le ré­vèle.

En 1975, l’obé­si­té concer­nait 0,7% des filles et 0,9%des gar­çons âgés de 5 à 19 ans. Qua­rante ans plus tard, 5,6% des filles et 7,8% des gar­çons sont obèses.

Les cher­cheurs notent que l’obé­si­té a pro­por­tion­nel­le­ment peu aug­men­tée dans les ré­gions les plus riches (en moyenne 30 à 50% d’aug­men­ta­tion du nombre d’en­fants obèses par dé­cen­nie), mais elle a ex­plo­sée dans des zones plus pauvres (400% de crois­sance en Afrique aus­trale par dé­cen­nie). Le Pr. Ma­jid Ez­za­ti, qui a pu­blié l’étude, met en cause « une mau­vaise tran­si­tion ali­men­taire, avec une aug­men­ta­tion des ali­ments à forte te­neur éner­gé­tique mais pauvres en nu­tri­ments ».

Mal­gré cette hausse de l’obé­si­té, les en­fants en sous­nu­tri­tion sont tou­jours plus nom­breux dans le monde. En ex­tra­po­lant les sta­tis­tiques por­tant sur 31,5 mil­lions d’en­fants, les cher­cheurs es­timent que 192 mil­lions d’en­fants étaient en sous-nu­tri­tion en 2016, tan­dis que « seuls » 74 mil­lions d’en­fants étaient obèses. Ce­pen­dant, les cher­cheurs es­timent que, si la ten­dance se confirme, « l’obé­si­té chez les jeunes dé­pas­se­ra la sous nu­tri­tion d’ici à 2022 ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.