Dis­cri­mi­na­tion

Le Petit Journal - L'hebdo local du Lot - - LE POINT FORT -

Si notre amie Ma­thilde est très à l'aise avec les nou­velles tech­no­lo­gies, il n'en est pas de même avec la plu­part de ceux de sa gé­né­ra­tion. Et alors qu'on en­cou­rage les re­trai­tés à conser­ver leur au­to­no­mie, pa­ra­doxa­le­ment, la marche for­cée de notre so­cié­té vers le «tout nu­mé­rique» les confronte à des si­tua­tions sans so­lu­tion pour eux. Si vous vou­lez ache­ter un billet de train, on ne vous pro­po­se­ra au gui­chet que le seul ta­rif maxi­mum. Les bonnes af­faires ne sont ac­ces­sible que par une ré­ser­va­tion sur in­ter­net. Toutes les dé­marches ad­mi­nis­tra­tives se «dé­ma­té­ria­lisent» à grande vi­tesse. Im­pôts, droits so­ciaux, ré­cla­ma­tions... Les dis­pa­ri­tés sont à la fois géo­gra­phiques, gé­né­ra­tion­nelles et so­ciales. S'équi­per en in­for­ma­tique re­pré­sente une dé­pense lourde pour un pe­tit bud­get. Et même si on peut s'of­frir ce luxe, il faut ap­prendre à s'en ser­vir. Ce qui n'est pas tou­jours évident pour des per­sonnes d'un grand âge qui re­de­viennent dé­pen­dantes du bon vou­loir d'au­trui. Dans la pers­pec­tive si chère à nos élus lors­qu'il sont en cam­pagne élec­to­rale, il convien­drait de sus­ci­ter et de sou­te­nir les ini­tia­tives pour amé­lio­rer la qua­li­té de vie de nos aî­nés en créant des lieux avec des or­di­na­teurs et des mé­dia­teurs pour per­mettre aux per­sonnes en dif­fi­cul­té d'ac­qué­rir cette pra­tique. D'autre part on de­vrait être libre de ne pas avoir d'or­di­na­teur. Et l'obli­ga­tion de main­te­nir un contact hu­main et de qua­li­té dans les ad­mi­nis­tra­tions de­vrait être consi­dé­ré comme un de­voir d'ac­com­pa­gne­ment. Jacques Tou­bon, dé­fen­seur des droits, exige cette alternative hu­maine à la nu­mé­ri­sa­tion. Il éva­lue à plus de 20% la pro­por­tion des per­sonnes vic­times de cette dis­cri­mi­na­tion à l'ac­cès aux droits. Dans 40% des cas, un ap­pel té­lé­pho­nique pour de­man­der un ren­sei­gne­ment à une ins­ti­tu­tion ren­voie au site in­ter­net. En bref, il faut certes mul­ti­plier les points d'ac­cueil pour in­for­mer ces lais­sés pour compte, mais aus­si leur ga­ran­tir la pos­si­bi­li­té de choix. Si vous êtes vic­time de ce re­jet tech­no­lo­gique, vous pou­vez trou­ver dans votre en­tou­rage un jeune qui se fe­ra un plai­sir de vous ini­tier. Si­non, vous pou­vez faire ap­pel à Ma­thilde qui ne re­fuse ja­mais de par­ta­ger ses lu­mières dans ce do­maine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.