Bien as­su­ré pour la ren­trée

Le Populaire du Centre (Creuse) - - C'est la rentrée... -

Les as­su­rances sco­laires se ré­vèlent sou­vent être un casse-tête pour les pa­rents.

Dans les faits, un en­fant n’a pas be­soin d’as­su­rance sco­laire puisque la res­pon­sa­bi­li­té ci­vile (liée à l’as­su­rance mul­ti­risque ha­bi­ta­tion) le prend en charge s’il est au­teur d’un in­ci­dent. L’UFC­Que Choi­sir rap­pelle, en ci­tant la cir­cu­laire du 25 août 2006, que : « l’ad­mis­sion d’un en­fant dans une école ou un éta­blis­se­ment, tout comme sa par­ti­ci­pa­tion aux ac­ti­vi­tés sco­laires obli­ga­toires, ne peut être su­bor­don­née à la pré­sen­ta­tion d’une at­tes­ta­tion d’as­su­rance. » De ce fait, toutes ac­ti­vi­tés pré­vues par l’école et ins­crites dans le pro­gramme sont cou­vertes par la res­pon­sa­bi­li­té ci­vile de l’en­fant. En re­vanche, les ac­ti­vi­tés ex­ tras­co­laires, les classes vertes ou les sor­ties di­verses né­ces­sitent une preuve que l’en­fant est bien cou­vert. Les re­pas à la can­tine suivent le même sché­ma, at­ten­tion donc à bien dé­te­nir les at­tes­ta­tions né­ces­saires. Ain­si, les as­su­rances sco­laires ne sont pas obli­ga­toires mais for­te­ment conseillées.

Com­pa­ra­tifs fas­ti­dieux mais in­dis­pen­sables

Tou­te­fois, il convient d’exa­mi­ner les be­soins réels en termes de cou­ver­tures sco­laires. En ef­fet, en plus de l’as­su­rance mul­ti­risque ha­bi­ta­tion, l’as­su­ran­ce­ma­la­die et les com­plé­men­taires san­tés sont sus­cep­tibles de prendre en charge cer­tains as­pects de la vie sco­laire, de même que les contrats « ga­ran­tie des ac­ci­dents de vie » et les contrats as­si­mi­lés de type « fa­mi­lial ac­ci­dents ». L’UFC­Que Choi­sir rap­pelle que, bien que ces com­pa­ra­tifs sont fas­ti­dieux, ils sont in­dis­pen­sables afin d’évi­ter de sous­crire à des as­su­rances trop chères et re­don­dantes qui sont, dans la plu­part des cas, non ré­trac­tables. Après avoir exa­mi­né tous ces cri­tères, la ques­tion du choix de l’as­su­rance se pose. Là en­core, il est né­ces­saire de bien se ren­sei­gner. Des as­su­rances de base (à par­tir de 10 € par an) cou­vrant le temps sco­laire ain­si que les tra­jets, aux as­su­rances plus éten­dues (al­lant jus­qu’à 60 € par an) pre­nant en compte les va­cances et les pe­tits si­nistres, les for­mules va­rient du simple au double en termes de frais et de cou­ver­tures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.