Coupe de France, 7e tour : Fey­tiat à la trappe, le LFC aux tirs au but

7e tour : op­po­sé à Cho­let, le CS Fey­tiat a su­bi la loi du plus fort, hier (1­6)

Le Populaire du Centre (Creuse) - - La Une - Alexandre Pé­cout

Ra­pi­de­ment me­nés au score, les Fey­tia­cois n’ont pas pu ri­va­li­ser face à une so­lide équipe de Cho­let qui joue les pre­miers rôles en Na­tio­nal. Leur aven­ture en Coupe de France s’est ar­rê­tée au 7e tour.

Il est des ren­contres qui laissent des re­grets et de l’amer­tume. Et d’autres un peu moins. Ce ma­tin, à froid, Sté­phane Roussy et ses troupes pour­raient se rem­bo­bi­ner le fil de ce match face à Cho­let, ils ne trou­ve­raient pas grand chose à re­dire quant au ver­dict fi­nal. Le CS Fey­tiat s’est tout sim­ple­ment fait éli­mi­ner, sans la moindre contes­ta­tion re­ce­vable, par plus fort que lui. Par une équipe plus ath­lé­tique, plus vé­loce, plus tech­nique, col­lec­ti­ve­ment plus au point et, de sur­croît, sur une dy­na­mique po­si­tive en cham­pion­nat et aux am­bi­tions pro­cla­mées ou­ver­te­ment.

La lo­gique res­pec­tée

C’était mis­sion qua­si­im­pos­sible pour les Fey­tia­cois. Il au­rait fal­lu une réus­site maxi­mum dou­ blée d’un par­fait ali­gne­ment des pla­nètes pour qu’ils soient en­core en lice dans la com­pé­ti­tion. Ce ne fut ma­ni­fes­te­ment pas le cas hier. Les co­équi­piers de Ma­lick Faye se sont pour­tant bat­tus avec leurs armes, mais la ren­contre fut trop ra­pi­de­ment scel­lée pour es­pé­rer quoi que ce soit. Alors, en dé­pit de quelques bons pas­sages, c’est une lourde dé­faite qui est ve­nue son­ner le glas du par­cours des Fey­tia­cois en Coupe de France. Comme c’était mal­heu­reu­se­ment trop pré­vi­sible. La ma­gie de la Coupe ne pou­vait pas opé­rer ce di­manche à Ro­ger­Cou­derc.

PHO­TO BRIGTTE AZZOPARD

SA­TIS­FAC­TION. Ma­lick Faye a été re­muant sur le front de l’at­taque. Il a été l’un des Fey­tia­cois les plus en vue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.