Le chat sau­vage fait peu à peu son re­tour chez nous

Le Populaire du Centre (Creuse) - - Le Fait Du Jour - Ju­lie Ho Hoa

Avec le lynx, le chat sau­vage est le der­nier fé­lin sau­vage de nos cam­pagnes. Pro­té­gées de­puis 1979, ses po­pu­la­tions font ti­mi­de­ment leur re­tour dans la ré­gion. Le chat sau­vage (fe­lis sil­ves­tris sil­ves­tris) est une sous­es­pèce à part en­tière à ne pas confondre avec le chat do­mes­tique (avec qui il peut s’hy­bri­der) ou en­core avec le chat ha­ret, un chat do­mes­tique re­tour­né à l’état sau­vage. Aus­si rare que dis­cret, les plus chan­ceux (sur­tout les plus pa­tients) pour­ront l’aper­ce­voir lors de ses chasses cré­pus­cu­laires dans les prai­ries na­tu­relles en li­sière de bois. Au mois de jan­vier et fé­vrier, la pé­riode de rut le pousse à se pro­me­ner de jour pour trouver l’âme soeur. Au­pa­ra­vant chas­sée pour sa four­rure, l’es­pèce est pro­té­gée na­tio­na­le­ment de­puis 1979 et ses po­pu­la­tions semblent se re­dé­ve­lop­per de­puis les an­nées 1990. En France, on lui connaît deux poches de po­pu­la­tions, l’une dans les Py­ré­nées et l’autre dans le quart nord­est. « Il y a des ob­ser­va­tions en Cor­rèze, en Creuse, der­niè­re­ment en Dor­dogne, donc l’es­pèce conti­nue de se re­dé­ve­lop­per et peut­être qu’au fur et à me­sure, les deux po­pu­la­tions se re­join­dront », ex­plique Jé­rôme Yver­naul, tech­ni­cien de l’en­vi­ronne­ ment à l’ONCFS de la Creuse où le chat sau­vage trouve un ter­ri­toire fa­vo­rable « avec une al­ter­nance de bois, de fo­rêts, de bos­quets et de prai­ries na­tu­relles ». Mais l’es­pèce reste fra­gile et l’homme de­meure son prin­ci­pal en­ne­mi. « Pour le pré­ser­ver, il faut main­te­nir son ha­bi­tat », sou­ligne Jé­rôme Yver­nault. La dis­pa­ri­tion, la mo­di­fi­ca­tion ou la frag­men­ta­tion de son ha­bi­tat sont les prin­ci­pales me­naces qui pèsent sur le chat sau­vage, le pri­vant de ter­rain de chasse où il trouve sa nour­ri­ture, no­tam­ment consti­tuée de mi­cro­mam­mi­fères.

CHAT SAU­VAGE. Il se re­con­naît à sa ligne noire qui lui par­court le dos et sa queue, épaisse, mar­quée par 2 à 5 an­neaux noirs, dont deux com­plets et se ter­mine par un man­chon noir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.