Ex­po­si­tion « pro­pa­gande et ré­clame » jus­qu’au 20 no­vembre.

Le Populaire du Centre (Creuse) - - Aubusson -

L’Ami­cale laïque d’Aubusson qui, de­puis 2014, bé­né­fi­cie du la­bel du Cen­te­naire, s’est for­te­ment im­pli­quée dans la commémoration, sous l’im­pul­sion de Guy Ber­le­mont qui a mul­ti­plié ini­tia­tives et re­cherches. Il est, avec la sec­tion de la Mis­sion du Cen­te­naire de l’AL, à l’ori­gine de la ve­nue de l’ex­po­si­tion « Pro­pa­gande et ré­clame » qui est pré­sen­tée jus­qu’au 20 no­vembre dans l’am­phi­théâtre de la Ci­té de la ta­pis­se­rie. Ces 35 pan­neaux ont été réa­li­sés par la Ville de SaintJu­nien. L’ex­po­si­tion se dé­cline en neuf thèmes qui portent sur les af­fiches, le sen­ti­ment de re­vanche (après la dé­faite de 1870) et de ci­vi­li­sa­tion, les arts, les cor­res­pon­dances, le non-dit et la ru­meur, la fi­gure hé­roïque, l’en­fance, la chan­son et la ré­clame. Si des images sont connues, d’autres sortent de l’ou­bli et sont éton­nantes. Une af­fiche de­mande de « se­mer des pommes de terre pour les sol­dats de France », une autre an­nonce le « 2e em­prunt de la dé­fense na­tio­nale ». Sur une autre on peut lire « Je suis une brave poule de guerre, je mange peu et je pro­duis beau­coup ». La pro­pa­gande est pas­sée par l’école, la presse à des­ti­na­tion des adultes et des en­fants (« Bé­cas­sine »), les jeux et les arts (Ma­le­vitch, Mau­rice De­nis, Sé­ve­rin, Wal­lo­ton et par la suite Gro­maire en 1925). Chaque des­sin de­vait mon­trer une guerre juste, le sol­dat al­le­mand odieux et dé­fait mais un fran­çais hé­roïque et drôle et des ci­vils se­reins ! Des af­fiches, des pein­tures, des cartes pos­tales mais aus­si des films et des chants, l’ar­se­nal était com­plet et di­ver­si­fié ! La pro­pa­gande était juste une arme d’une guerre to­tale.

GUY BER­LE­MONT. De­puis 2014, il pro­pose des ini­tia­tives dans le cadre du cen­te­naire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.