On fe­ra la fête entre un cen­te­naire et une jeune miss

Le Populaire du Centre (Creuse) - - La Une - Antoine Jé­zé­quel antoine.je­ze­quel@cen­tre­france.com

Pou­li­dor dans les bouses, on ne l’a ja­mais re­vu

Lun­di 13 août, à GrandBourg, Ch­ris­tian Mo­reau, pré­sident de l’Étoile spor­tive cy­cliste de Grand-Bourg don­ne­ra le dé­part de la 100e édi­tion du prix Al­bertGa­gnet, la plus an­cienne course cy­cliste du Li­mou­sin.

1918­2018, le prix Al­bert­Ga­gnet, course cy­cliste his­to­rique de son état, fête ses 100 ans. « À la base c’était une course de lo­caux, juste des gars du village qui vou­laient faire du vé­lo », ra­conte Ro­bert Na­daud, spea­ker et fin connais­seur de l’his­toire de la course.

C’est Eli Meilla­soux, coif­feur à Grand­Bourg et pre­mier pré­sident de l’évé­ne­ment, qui fit de cette course de village un évé­ne­ment de re­nom.

Bap­ti­sée prix cy­cliste Gibbs en 1928, du fait d’un spon­so­ring avec la

marque de sa­von à barbe et de ra­soir, elle prend son nom ac­tuel en 1945 en l’hon­neur d’Al­bert Ga­gnet, vain­queur de l’édi­tion de 1933, dé­por­té pen­dant la guerre et dis­pa­ru en 1944. Eli Meillas­soux fit les grands jours de la course

jus­qu’en 1970, édi­tion à la­quelle six cou­reurs pro­ces­sion­nels s’étaient ins­crits, ce qui vu les ama­teurs re­fu­ser de par­ti­ci­per. Ch­ris­tian Mo­reau, pré­sident ac­tuel de l’Étoile spor­tive cy­cliste de GrandBourg, club or­ga­ni­sa­teur,

se sou­vient en­core avoir as­sis­té à cette course par­ti­cu­lière entre six cou­reurs.

Or­ga­ni­sé, tous les ans, en clô­ture de la fête lo­cale de la com­mune de GrandBourg, le prix Al­bert­Ga­gnet a vu de grands noms

du cyclisme pas­ser, en tête, la ligne d’ar­ri­vée, tel que Ro­ger Da­ri­garde, Mar­cel Que­heinne ou en­core Ma­ria­no Mar­ti­nez. Ray­mond Pou­li­dor, quant à lui, n’y a par­ti­ci­pé qu’une fois. « Pou­li­dor, à ses dé­buts, est tom­bé, au ni­veau du pont de la Gar­tempe, dans les bouses de vaches qu’un éle­veur avait lais­sé sur la route. Il n’est ja­mais re­ve­nu », ri­gole le pré­sident. Une mésa­ven­ture qu’on ne sou­haite à per­sonne, mais une chose est sûre, ce­lui qui rem­por­te­ra la 100e édi­tion, ren­tre­ra dans l’his­toire.

MI­CHÈLE DEL­PY

HIS­TOIRE. Qui ins­cri­ra son nom au pal­ma­rès pour la 100e édi­tion de la course ? Une ma­nière de ren­trer dans l’his­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.