Le re­fuge ar­rive à sa­tu­ra­tion

Le Populaire du Centre (Creuse) - - Creuse L'actualité - ➧ SPA de la Creuse. Re­fuge de Clo­cher : en rai­son des tra­vaux, le pu­blic est pro­vi­soi­re­ment ac­cueilli uni­que­ment sur ren­dez-vous ; contacts : 05.55.81.99.31 ; mail : spa.gue­ret@orange.fr ; site In­ter­net : www.spa-creuse.com

Com­mu­ni­qué de la SPA de Creuse. En cette pé­riode es­ti­vale, tous les re­fuges sont sa­tu­rés d’ani­maux aban­don­nés, er­rants ou re­ti­rés pour mal­trai­tance et le re­fuge de Clo­cher ne fait hé­las pas ex­cep­tion à la règle.

Sa ca­pa­ci­té d’ac­cueil au­to­ri­sée est ac­tuel­le­ment à son maxi­mum, ses res­pon­sables n’ont donc d’autres choix que de fonc­tion­ner avec une liste d’at­tente, et celle­ci est dé­jà longue, les adop­tions n’étant pas fré­quentes en cette sai­son…

Le site est par ailleurs tou­jours en tra­vaux et la ligne té­lé­pho­nique en dé­ran­ge­ment ; il est tou­te­fois pos­sible de lais­ser un mes­sage sur le ré­pon­deur au 05.55.81.99.31 (consul­té chaque jour), d’adres­ser un mail à spa.gue­ret@orange.fr (so­lu­tion la plus ef­fi­cace), ou d’uti­li­ser la mes­sa­ge­rie Fa­ce­book.

Rap­pel de la ré­gle­men­ta­tion : les ani­maux trou­vés er­rants re­lèvent de la res­pon­sa­bi­li­té du maire de la com­mune où l’ani­mal a été trou­vé. Les com­munes sont cen­sées pos­sé­der un che­nil d’ac­cueil et ont obli­ga­tion de gar­der les

ani­maux pen­dant un dé­lai franc de 8 jours ou­vrés (au mi­ni­mum), du­rant le­quel tout doit être mis en oeuvre pour re­trou­ver les éven­tuels pro­prié­taires (af­fiches, an­nonces sur les ré­seaux so­ciaux, ra­dio etc). Pas­sé le dé­lai lé­gal, les mai­ries peuvent contac­ter le Re­fuge de Clo­cher (qui n’a ni le sta­tut de four­rière, ni le droit d’ac­cueillir di­rec­te­ment les ani­maux trou­vés er­

rants), pour connaître les mo­da­li­tés d’ac­cueil et les dis­po­ni­bi­li­tés. Pour in­fo : faire vé­ri­fier chez un vé­té­ri­naire si l’ani­mal trou­vé est iden­ti­fié est un acte gra­tuit !

À ADOP­TER À LA SPA DE LA CREUSE : CHIOTS 4 MOIS : Ré­cu­pé­rés presque ago­ni­sants, Oa­ka, On­dine et Oréo ont ''re­pris du poil de la bête'' de­puis leur ar­ri­vée au Re­fuge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.