Pete Do­her­ty, une star de plus pour Lost in Li­moges

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - La Une - Pas­cal Ra­ti­naud

C’est une belle prise qu’a réa­li­sée le fes­ti­val Lost in Li­moges, en ob­te­nant l’ac­cord de Pe­ter Do­her­ty.

L’en­fant ter­rible du rock an­glais, connu pour ses frasques ex­tra­mu­si­cales, seul ou en couple dé­jan­té avec Kate Moss ou Amy Wi­ne­house, est avant tout et sur­tout un pe­tit gé­nie du rock. L’ex­lea­der des Li­ber­tines et des Ba­by­shambles, groupes au suc­cès aus­si éphé­mère que ful­gu­rant, est une sorte de poète dé­glin­gué, dont la veine mu­si­cale s’ac­croche au­tant à la ful­gu­rance post­punk qu’à la pop ci­se­lée de Ray Da­vies des Kinks. Un jo­li com­pro­mis qui fait de Do­her­ty un type à part sur la scène bri­tan­nique. L’âge ai­dant, Do­her­ty s’est un peu as­sa­gi, mais il se cherche tou­jours un fu­tur. Plu­tôt dur pour un type qui avouait ré­cem­ ment aux In­rocks que son ob­jec­tif « était de vivre 365 jours de plus ». Ces der­niers temps, il a ten­té une re­for­ma­tion avec les Li­ber­tines, s’est en­tou­ré du groupe The Pu­ta Madres et a fi­na­le­ment en­re­gis­tré, sous son propre nom, un nou­vel al­bum, Ham­bourg De­mons­tra­tion. Quoi qu’il en soit, un concert de Pe­ter Do­her­ty est tou­jours un évé­ne­ment. C’est d’ailleurs lui qui a failli être le pre­mier à re­jouer au Ba­ta­clan. Mais le plus consen­suel Sting avait été choi­si au der­nier mo­ment. Do­her­ty a été la troi­sième date de la salle « mar­tyr ». Outre Do­her­ty, l’as­so­cia­tion Here We Come a éga­le­ment fait si­gner trois autres ar­tistes. Tout d’abord les Wam­pas, 30 ans de car­rière dans le rétro, qui viennent eux aus­si de sor­tir un nou­vel al­bum, Evan­gi­lis­ti, avec 14 titres plein d’éner­gie. Di­dier Wam­pas et les siens de­vraient mettre le feu au Mas de l’Âge, le sa­me­di, et pré­pa­rer le ter­rain aux An­glais de Foals, dé­jà an­non­cés. Le sa­me­di tou­jours, Clément Ba­zin vien­dra im­po­ser un son élec­tro aux rythmes ca­lyp­so de Tri­ni­dad. Son nou­vel EP sort le 10 mars, avec le single Dis­tant qui marche fort sur les sites de mu­sique en ligne. The Ins­pec­tor Clu­zo se­ra éga­le­ment de la par­tie le di­manche. Ce groupe lan­dais très rock­farm ­ le gui­ta­riste Mal­colm et le bat­teur Phil s’oc­cupent d’une ferme en Cha­losse ­ pro­pose un mé­lange de rock et de funk. L’af­fiche est ain­si presque com­plète. Il ne manque qu’un seul nom, se­lon les or­ga­ni­sa­teurs.

Son ob­jec­tif : « Vivre 365 jours de plus »

AR­CHIVES LA MON­TAGNE

PE­TER DO­HER­TY. L’an­glais se­ra un des têtes d’af­fiche de Lost in Li­moges avec Foals et Ta­lis­co entre autres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.