ILS ONT DIT

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Limoges -

STADE DE BEAU­BLANC.

Pe­tite passe d’armes entre le maire et Alain Ro­det, son pré­dé­ces­seur. Emile Ro­ger Lom­ber­tie est re­ve­nu dans son discours d’in­tro­duc­tion sur la fac­ture, sa­lée, du stade de Beau­blanc. « Vous avez per­du deux ans et de­mi donc vous êtes res­pon­sable d’une par­tie du trou » a ré­tor­qué Alain Ro­det. « Au vu de cette re­marque, je pro­pose d’ap­pe­ler le stade Alain-Ro­det », lui a ren­voyé le maire, pro­vo­quant les sou­rires de son camp et les ré­pro­ba­tions des élus so­cia­lisdtes.

DES « COU­COUS ».

Sa­rah Gen­til a fait long dé­tour par tous les tra­vaux en cours dans le centre-ville ou en pro­jet, pour pré­sen­ter ce­lui de ré­no­va­tion des halles cen­trales. Elle est pas­sée par les halles Car­not, ac­cu­sant les élus so­cia­listes d’avoir écrit dans le bulletin mu­ni­ci­pal que « c’était grâce à eux que ces tra­vaux avaient pu com­men­cer ». « Vous êtes des cou­cous ! » a-t-elle lan­cé. « C’était dans notre pro­gramme et, comme pour les tra­vaux dans les rues du centre, vous avez trou­vé des dos­siers bien en ordre », a ré­tor­qué Ber­nard Va­reille.

Fré­dé­ric Cha­lan­geas, du groupe Terre de gauche, a cri­ti­qué l’ex­ten­sion des ca­mé­ras, une « sé­cu­ri­sa­tion for­cée de nos vies par l’uti­li­sa­tion de tech­no­lo­gies coû­teuses et à l’ef­fi­ca­ci­té dou­teuse ».

UNE « BRI­GADE DE GROS BRAS » ?

L’élu PS Phi­lippe Reil­hac a dé­non­cé l’in­ten­tion de la mu­ni­ci­pa­li­té « avec mon­sieur le pré­fet », de créer « une bri­gade char­gée d’in­ter­ve­nir sur les quar­tiers de Beau­breuil,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.