« J’ai fon­du en larmes, comme les Miss dont je me mo­quais »

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Grad Angle -

« J’avais en­vie de ga­gner, évi­dem­ment. Mais je ne m’at­ten­dais pas à ce ré­sul­tat ! Quand on m’a fé­li­ci­tée, j’ai fon­du en larmes, comme les Miss France dont je me mo­quais à la té­lé. » A 25 ans, Emi­lie Du­pont, aide­soi­gnante de Pa­na­zol, a été élue le week­end der­nier pre­mière dau­phine de Miss Cur­vy, ce concours ré­ser­vé aux jeunes femmes qui s’ha­billent en 42­44 ou plus. Un concours ré­cent, puisque créé en 2010 au ni­veau na­tio­nal et 2014 à l’échelle ré­gio­nale, mais ra­pi­de­ment ins­tal­lé dans le pay­sage des concours de beau­té. Comme Emi­lie, elles étaient en ef­fet vingt de plus que l’an der­nier à pos­tu­ler au titre ré­gio­nal, que se sont fi­na­le­ment dis­pu­té douze can­di­dates re­te­nues à Au­bus­son. Pour la jeune femme, pour qui « le monde des Miss n’a ja­mais été un rêve, un idéal », tout est par­ti d’un « dé­fi » avec ses amis. « Il y a en­core quatre ans j’étais mince et j’ai pris beau­coup de poids suite à un trai­te­ment mé­di­cal. Ces ki­los, je les as­sume de­puis deux ans mais je vou­lais rendre fiers mes proches. Le plus im­por­tant pour moi, c’était de mon­ter sur scène, mon­trer à tout le monde que je me sens bien, épa­nouie. »

« Dé­fi­ler en nui­sette ? Im­pos­sible ! Et je l’ai fait… » EMI­LIE 1re dau­phine Miss Cur­vy Li­mou­sin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.