Le cas­ting pour la Rus­sie prend forme

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Sports - His­to­rique. En­core éton­né de sa qua­li­fi­ca­tion in­édite, le Pa­na­ma a dé­cré­té un nou­veau jour fé­rié pour au­jourd’hui, qua­li­fié de « jour de fête na­tio­nale ».

On connaît 23 des 32 par­ti­ci­pants au Mon­dial 2018, et le ta­bleau se des­sine : il y a les fi­dèles au ren­dez-vous Al­le­magne, Espagne, France, Por­tu­gal, Ar­gen­tine, Bré­sil -, les gros au ta­pis Pays-Bas, Chi­li, Ca­me­roun et ceux qui doivent en­core se battre en re­pê­chage, comme l’Italie. Eu­rope : l’Italie en sur­sis, Pays-Bas condam­nés. Outre la Rus­sie, pays hôte, l’Al­le­magne de Tho­mas Mül­ler, l’An­gle­terre d’Har­ry Kane, la Bel­gique d’Eden Ha­zard, l’Espagne de Ser­gio Ra­mos, la Po­logne de Ro­bert Le­wan­dows­ki, l’Is­lande de Gyl­fi Si­gurd­sson, la Ser­bie de Ne­man­ja Ma­tic, la France d’An­toine Griez­mann et le Por­tu­gal de Cris­tia­no Ro­nal­do ont dé­cro­ché sur le ter­rain leur billet pour le Vieux Con­tinent. Tout le monde est là? Non, l’Italie (quatre Coupes du monde à son pal­ma­rès) doit pas­ser l’épreuve des bar­rages de la zone Eu­rope. La Suède, la Suisse, l’Ir­lande du Nord, la Ré­pu­blique d’Ir­lande, le Da­ne­mark, la Grèce et la Croa­tie de­vront aus­si pas­ser par ce re­pê­chage. Le grand ab­sent eu­ro­péen se­ra les Pays­Bas. Les fi­na­listes du Mon­dial2010, de­mi­fi­na­listes du Mon­dial 2014, n’avaient dé­jà pas réus­si à se qua­li­fier pour l’Eu­ro 2016, le pre­mier à 24 na­tions de l’his­toire. Ce deuxième échec de suite a eu une consé­quence di­recte : Ar­jen Rob­ben, 33 ans, a pris sa re­traite in­ter­na­tio­nale dès l’éli­mi­na­tion ac­tée mar­di soir. Pour l’Is­lande, ré­vé­la­tion de l’Eu­ro 2016, c’est une grande pre­mière. AMSUD : Ar­gen­tine sau­vée, Chi­li cru­ci­fié. En Amé­rique du Sud, le Bré­sil, l’Uru­guay, l’Ar­gen­tine, et la Co­lom­bie ont dé­cro­ché leur qua­li­fi­ca­tion. La Se­le­çao de Ney­mar a été la pre­mière à le faire tan­dis que l’Al­bi­ce­leste de Mes­si, quin­tuple Bal­lon d’Or, a eu peur jus­qu’au bout. Et le gros client qui ne ver­ra pas la Rus­sie, c’est donc le Chi­li, double te­nant de la Co­pa Ame­ri­ca. Les cracks de la « Ro­ja » chi­lienne Ar­tu­ro Vi­dal, qui a sug­gé­ré qu’il pre­nait lui aus­si sa re­traite in­ter­na­tio­nale, et Alexis San­chez, ne se­ront donc pas de la fête l’été pro­chain. AMNORD, Cen­trale, Ca­raïbes : USA, la claque. Les ga­gnants de la zone Con­ca­caf sont le Mexique, le Cos­ta Ri­ca, et le Pa­na­ma, pour sa pre­mière par­ti­ci­ pa­tion à une Coupe du monde. Le Hon­du­ras dé­fie­ra en no­vembre en bar­rage in­ter­con­ti­nen­tal l’Aus­tra­lie, qui a éli­mi­né la sur­pre­nante Syrie en pré­bar­rage de la zone Asie. A la lec­ture de ces noms, il manque un ha­bi­tué: les Etats­Unis, qui, de­puis l’édi­tion 1990 in­cluse, n’avaient pas man­qué un Mon­dial. Afrique : no­vembre ne se­ra pas tendre. Le Ni­ge­ria de Ger­not Rohr et l’Egypte, qui at­ten­dait une qua­li­fi­ca­tion de­puis 28 ans, ont leur sé­same. Il reste trois places à prendre. Asie : l’Ara­bie Saou­dite sur­prend. L’Iran, le Ja­pon de Va­hid Ha­lil­hod­zic, la Co­rée du Sud et l’Ara­bie Saou­dite se sont qua­li­fiées di­rec­te­ment pour le Mon­dial. Cette der­nière, qui n’avait plus été in­vi­tée au fes­tin mon­dial de­puis 2006, a contraint l’Aus­tra­lie a pas­ser par une voie à ral­longe, avec la Syrie ­ éli­mi­née en pré­bar­rage ­ et main­te­nant en no­vembre le Hon­du­ras, en bar­rage in­ter­con­ti­nen­tal.

SUR LE FIL. Mes­si au­teur d’un tri­plé a sau­vé l’Ar­gen­tine qui s’est qua­li­fiée en bat­tant l’Equa­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.