La Bas­tide n’au­ra pas son nou­veau centre com­mer­cial avant au moins 2020

Seule la phar­ma­cie est en­core ou­verte dans l’ex centre com­mer­cial du quar­tier et de­vrait être re­lo­gée dans un Al­ge­co® d’ici peu.

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - La Une - Ma­ry­line Ro­ge­rie ma­ry­line.ro­ge­rie@cen­tre­france.com

Nous tra­vaillons pour trou­ver une so­lu­tion de dé­pan­nage. »

Les ri­deaux de fer sont dé­fi­ni­ti­ve­ment bais­sés de­puis le mois de juin. Le der­nier en date à avoir mis la clé sous la porte, et non des moindres, est le bar­ta­bac presse dé­pôt de pain, te­nu par le couple Pi­chon. Au­jourd’hui, seule la phar­ma­cie non vi­sible de l’al­lée Seu­rat, est en­core ou­verte mais pour peu de temps puis­qu’elle va re­joindre dans quelques jours La Poste et les mé­de­cins, ins­tal­lés tem­po­rai­re­ment dans des Al­ge­co® sur l’es­pla­nade Gau­guin. Après, les tra­vaux de re­struc­tu­ra­tion de l’an­cien centre com­ mer­cial pour­ront com­men­cer. En re­vanche, il fau­dra que les ha­bi­tants du quar­tier prennent leur mal en pa­tience en at­ten­dant le fu­tur centre qui de­vrait sor­tir de terre à l’angle du bou­le­vard Schu­man. « Il de­vra ac­cueillir une pe­tite su­pé­rette et des com­merces de proxi­mi­té. » « Une ré­flexion est en cours sur le po­si­tion­ne­ment exact de ce nou­veau centre et sur ce­lui de l’Ehpad Mar­cel­Faure qui le joux­te­ra. On est dans les cal­culs et le mé­trage », avoue Ca­the­rine Mau­guien­Si­card, ad­jointe en charge de la po­li­tique de la ville et de la ré­no­va­tion ur­baine. Alors au­tant dire que le ca­len­drier est loin d’être fixé, d’au­tant que la Ville de Li­moges qui porte le pro­jet du centre com­mer­cial re­cherche un in­ves­tis­seur pro­mo­teur pour le me­ner à bien. Le choix n’est pas en­core ar­rê­té, mais c’est avec lui que la col­lec­ti­vi­té de­vra tra­vailler no­tam­ment pour trou­ver de nou­velles en­seignes, sans pour au­tant faire concur­rence aux com­merces dé­jà exis­tants alen­tour. Pas fa­cile. « Dans tous les cas, il de­vra ac­cueillir une pe­tite su­pé­rette et des com­merces de proxi­mi­té, comme un coif­feur et un ta­bac­presse », pré­cise l’ad­jointe. Trois ans. L’ob­jec­tif en termes de dé­lais reste 2020. Trois ans à at­tendre pour des ha­bi­tants qui de­vront se conten­ter du mar­ché heb­do­ma­daire le jeu­di. « Nous tra­vaillons pour trou­ver une so­lu­tion de dé­pan­nage, ras­sure l’élue, soit un com­merce am­bu­lant, soit un pe­tit lo­cal pour les pro­duits de pre­mière né­ces­si­té. » Les tra­vaux du pôle san­té ser­vices, en lieu et place de l’an­ cien centre com­mer­cial, iront beau­coup plus vite. Ils de­vraient dé­mar­rer d’ici la fin de l’an­née et s’ache­ver en 2019. Le pre­mier étage abri­te­ra La Poste, le com­mis­sa­riat de po­lice, le bailleur so­cial Li­moges ha­bi­tat et le pôle san­té. Le rez­de­chaus­sée, du moins sur la par­tie qui borde le centre so­cial, une salle avec des vestiaires con­for­mé­ment à la de­mande faite par le club om­ni­sports de La Bas­tide (COB). « À l’ori­gine, dans le cadre du Pro­gramme de ré­no­va­tion ur­baine (PRU), nous avions pré­vu de ré­no­ver le centre com­mer­cial exis­tant et d’y at­ti­rer de nou­veaux com­mer­çants, rap­pelle Ca­the­rine Mau­guien­Si­card. Mais l’Agence na­tio­nale pour la ré­no­va­tion ur­baine (An­ru) nous a sug­gé­ré de re­voir notre co­pie et de créer un nou­veau centre cô­té bou­le­vard Schu­man… »

PHO­TO T. JOUHANNAUD

RI­DEAUX BAIS­SÉS. Le bar-ta­bac presse a fer­mé dé­fi­ni­ti­ve­ment au mois de juin et la phar­ma­cie de­vrait bien­tôt dé­mé­na­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.