La pe­tite voi­ture de toutes les so­lu­tions

L’image de la « voi­tu­rette » (ou qua­dri­cycle) change et ré­sout des pro­blèmes de mo­bi­li­té

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Haute-Vienne - Pierre Vi­gnaud pierre.vi­gnaud@cen­tre­france.com

Ne pas avoir de voi­ture est un vé­ri­table frein dans nos cam­pagnes. Le qua­dri­cycle part à la conquête de ces usa­gers en mal de mo­bi­li­té.

Ils ne dé­passent pas les 45 km/h, ne peuvent pas conte­nir plus de deux per­sonnes, mais rendent de grands ser­vices. Les qua­dri­cycles, au­tre­fois ap­pe­lés de ma­nière né­ga­tive « voi­tu­rettes », ap­pa­raissent au­jourd’hui comme une so­lu­tion au pro­blème de mo­bi­li­té. En France, le mar­ché est en aug­men­ta­tion de 3 à 4 %. « C’est une niche dans le sec­teur au­to­mo­bile. Le mar­ché se tient par la grande di­ver­si­té des per­sonnes qui peuvent avoir re­cours à ces voi­tures : le jeune de moins de 18 ans, le se­nior, la mé­na­gère de 40 ans qui n’a ja­mais pas­sé son per­mis mais qui a be­soin de se dé­pla­cer, ce­lui ou celle qui a per­du son per­mis de conduire », énu­mère Da­vid Cha­te­net, di­ri­geant de la marque Cha­te­net à Pierre­Buf­fière.

Sur le che­min de la ré­in­ser­tion

« Der­niè­re­ment, nous avons ven­du un qua­dri­cycle à un père de fa­mille, dont le fils ve­nait d’avoir un ac­ci­dent de mo­to. On était dans le cadre d’un achat pour se ras­su­rer, les pa­rents comme le jeune », ex­plique de son cô­té Ré­gis Loi­seau, du ga­rage Aixam à Cou­zeix. Puis, il y a ceux pour qui pas­ ser le per­mis a tou­jours été une épreuve. Ed­dy, 34 ans, a dé­ve­lop­pé une pho­bie des exa­mens dans son ado­les­cence et n’avait ja­mais réus­si à pas­ser le cap. Pour cet an­cien boxeur en pleine re­con­ver­sion, le qua­dri­cycle est une étape clé sur le che­min de sa ré­in­ser­tion. « Grâce à la voi­ture, j’ai pu trou­ver un em­ploi comme gar­dien de nuit. De plus, j’ai pu ob­te­nir le code et je suis confiant pour le per­mis que je passe au mois de no­vembre », ex­plique­t­il. Un vé­hi­cule so­cial Pour San­drine éga­le­ment, la voi­tu­rette l’a me­née sur le che­min du tra­vail. « J’ai pu faire un rem­pla­ce­ment comme auxi­liaire de vie. J’avais beau­coup de dé­pla­ce­ments à faire dans la jour­née. Main­te­nant, je suis à l’aise sur la route. J’es­père ob­te­nir mon per­mis », ex­plique­t­elle. Ed­dy comme San­drine sont pas­sés par la Pla­te­forme Mo­bi­li­té 87 pour louer leur pe­tite voi­ture. De­puis jan­vier 2017, l’or­ga­nisme pro­pose trois vé­hi­cules à la lo­ca­tion à des ta­rifs abor­dables, à condi­tion que ce­la s’ins­crive dans un pro­jet de vie. Après une vé­ri­fi­ca­tion d’ap­ti­tude à la conduite, la mise à dis­po­si­tion de la voi­ture se fait pour une du­rée de trois mois, re­nou­ve­lable une fois. « De­puis le dé­but de l’an­ née, six per­sonnes ont pu bé­né­fi­cier de ce ser­vice, six autres sont sur liste d’at­tente. Ce type de ser­vice se fait sur ins­crip­tion, il peut éga­le­ment être des­ti­né aux per­sonnes qui n’ont pas ac­cès au per­mis B pour des pro­blèmes cog­ni­tifs », ex­plique Ka­rine Mal­herbe­Noble, conseillère au sein de la Pla­te­forme mo­bi­li­té 87. En qua­dri­cycle, la route de l’in­ser­tion se fait à al­lure pai­sible.

PHO­TO THO­MAS JOUHANNAUD

DA­VID CHA­TE­NET. A la tête de la marque Cha­te­net de­puis jan­vier 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.