Ina­la, une chance pour le « fait main »

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Les Mercredis De L'Economie - Ca­ro­line Gi­rard

En ligne de­puis peu et lan­cée par une créa­trice bri­viste, la pla­te­forme Ina­la veut pro­mou­voir le sa­voir­faire fran­çais et les ta­lents de créa­teurs ca­chés.

Créée par une créa­trice, pour les créa­teurs. Tel est le cré­do sui­vie par As­ma Ducouret, pour pro­mou­voir le lan­ce­ment d’Ina­la : une pla­te­forme de vente en ligne, des­ti­née à mettre en lu­mière les mains ha­biles. De sa marque Ce­rise et com­pa­gnie, As­ma en au­ra fait son « bé­bé ». Et en plus de l’oc­cu­per jour et nuit, il lui donne bien d‘autres idées. La der­nière en date est née en juin, à l’an­nonce de la fer­me­ture de l’an­cienne pla­te­forme fran­çaise A lit­tle mar­ket, qui re­cen­sait à elle seule près de 100.000 créa­teurs sur l’Hexa­gone. « J’ai tou­jours eu en­vie de créer une pe­tite communauté, de ras­sem­bler des créa­trices pour co­créer, se re­mo­ti­ver. Être seule dans son ate­lier, ce n’est pas tou­jours évident mais au dé­part, mon idée n’était que pour une échelle mi­nime ». Une échelle éten­due fi­na­le­ment à tout le ter­ri­toi­ re « pour mettre en lu­mière tous les ta­lents des en­vi­rons, leur don­ner la pa­role et leur per­mettre de ne pas être noyés par­mi des mil­lions d’autres créa­trices ». Si les nuits n’étaient dé­jà pas très longues, elles ne durent plus que trois ou quatre heures de­puis que le pro­jet s’est concré­ti­sé. Épau­lée par le chef d’en­tre­prise et bu­si­ness ad­vi­sor An­tho­ny Bugeat, à qui elle avait fait ap­pel pour l’ac­com­pa­gne­ment de sa propre marque, As­ma gra­pille sur ses heures de som­meil pour « pen­ser au mieux un site que j’au­rais ai­mé pour moi. On s’at­taque à un géant mais je sais qu’il y au­ra une de­mande ». Et pour que le fruit de son tra­vail cor­res­ponde au mieux à leurs at­tentes, les deux co­équi­piers n’hé­sitent pas à mettre au point un ca­hier des charges et un « co­mi­té de sé­lec­tion. L’ob­jec­tif est de pro­mou­voir l’ar­ti­sa­nat, le fait main fa­bri­qué en France, et pas de se re­trou­ver avec du made in Chi­na ou des pro­duits qui ne cor­res­pondent pas à notre image. Les créa­teurs de­vront res­pec­ter cer­taines exi­gences, sur la pré­sen­ta­tion de leurs réa­li­sa­tions no­tam­ment ». Des pho­tos sur fond blanc, un site épu­ré, une trame com­mune. « Con­trai­re­ment à l’an­cienne pla­te­forme fran­çaise, nous ne pren­drons pas de com­mis­sions sur la vente des créa­tions. En re­vanche, nous pro­po­sons dif­fé­rentes for­mules d’adhé­sion, pour ac­com­pa­gner, mettre en va­leur les créa­teurs ». À peine 48 heures après le lan­ce­ment du dé­compte of­fi­cia­li­sant la mise en li­ gne d’Ina­la, As­ma avait dé­jà re­çu une cen­taine de de­mandes. Des bi­joux, des sacs, de la cé­ra­mique… « Cer­taines sont des amies, que je connais de­puis long­temps par le biais de nos marques res­pec­tives. L’idée, c’est aus­si de leur de­man­der leurs idées, de faire évo­luer le pro­jet avec des en­vies com­munes ».

Per­mettre aux adhé­rents d’in­ves­tir

Des ate­liers de « Do it Your­self », des am­bas­sa­drices par ré­gion, des ses­sions de for­ma­tion pour ap­prendre à va­lo­ri­ser sa marque… Et même une pla­te­forme de crowd­fun­ding pour per­mettre aux adhé­rents d’in­ves­tir dans la so­cié­té. « Les idées ne manquent pas ! C’est le temps et l’ar­gent qui manquent sur­tout ». En in­ves­tis­sant sur ses de­niers per­son­nels, la jeune chef d’en­tre­prise fait un pa­ri. Et si, du bout des doigts, elle touche du bois comme pour se ras­su­rer a quelques jours de l’ou­ver­ture de la pla­te­forme, une coïn­ci­dence pour­rait bien lui don­ner un sur­saut d’op­ti­misme. « Ina­la, c’est la contrac­tion des pré­noms de nos en­fants res­pec­tifs, confie As­ma. Mais ça veut aus­si dire “chance”, en so­ma­lien ».

Chou­chou­ter les âmes créa­tives

PHOTO PAS­CAL PERROUIN

AS­MA DUCOURET. « Le po­ten­tiel est énorme, et le vi­vier de créa­trice aus­si. Ina­la, ce n’est pas juste une pla­te­forme en plus, c’est celle où il faut être ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.