Bee­tho­ven et Cé­sar Franck par Lé­vy et Zand­stra

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Bellac -

Di­manche en ma­ti­née, à la mai­son du Ber­ger, Léo­nard Zand­stra et Syl­vain Lé­vy ont été les in­vi­tés de « Plan de culture. Deux oeuvres de choix sont of­fertes au pu­blic la so­nate n° 9 à Kreut­zer de Bee­tho­ven et la so­nate de Cé­sar Franck. « Pour al­lé­ger le pro­gramme mais aus­si pour apai­ser les émo­tions », les deux mu­si­ciens ont in­ter­ca­lé des mor­ceaux d’Al­fred Sch­nittke (Pas­to­rale, Me­nuet et Pan­to­mime). Avec la so­nate n° 9, le vio­lon est par­ti­cu­liè­re­ment vir­tuose. Le pia­no entre en scène, le vio­lon dé­bute avec éner­gie rap­pe­lant le thème du dé­but. Puis c’est la dou­ceur du se­cond mou­ve­ment à la fois ample et su­perbe. Mais ce calme est de courte du­rée, le der­nier mou­ve­ment est exu­bé­rant, don­nant l’im­pres­sion que les deux ins­tru­ments sem­ MAI­SON DU BER­GER. blent faire une sorte de corps à corps. Un pia­no et un vio­lon dia­loguent, ils sont la ré­sul­tante d’une ar­chi­tec­ture tra­vaillée, celle de Cé­sar Franck dans la so­nate pour vio­lon et pia­no. Léo­nard Zand­stra et Syl­vain Lé­vy exé­cutent des thèmes va­riés, avec un ef­fet re­mar­quable, ce­lui d’une uni­té d’en­semble dans un style très pur, un bel équi­libre entre les deux par­te­naires, dans un ly­risme plein de cha­leur. La maî­trise du tem­po est vou­lue, en re­te­nant leur jeu, ils ac­croissent les émo­tions. Ils jouent se­lon leur bon plai­sir, c’est une dé­mons­tra­tion de pas­sion et de ten­ dresse. En trou­vant le ton juste, les deux mu­si­ciens ont aus­si trou­vé un style fait d’idéal et de mys­tère. C’est fas­ci­nant et ça pro­cure une belle joie. Dans le troi­sième bis, et dans un autre re­gistre, Syl­vain Lé­vy in­ter­pré­ta de fa­çon ma­gis­trale un swing­time pour le plus grand plai­sir de tous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.