Une so­lu­tion fa­bri­quée à Li­moges pour ca­na­li­ser la co­lère des cieux

MÉ­TÉO Une en­tre­prise de Li­moges dé­ve­loppe des pa­ra­ton­nerres et équipe 35.000 sites à tra­vers le monde France Pa­ra­ton­nerres, l’un des lea­ders du mar­ché, est ins­tal­lé à Li­moges. Son suc­cès pla­né­taire ré­sulte de la com­bi­nai­son entre tech­no­lo­gie et lob­bying.

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - La Une - Syl­vain Com­père syl­vain.com­pere@cen­tre­france.com

Mi­chaël Trou­bat suit sur son por­table le re­le­vé des im­pacts de foudre sur la tour Eiffel ces der­niers jours. L’in­gé­nieur, for­mé par X­Lim à Li­moges, a su­per­vi­sé cet im­por­tant chan­tier de pro­tec­tion. Et l’en­tre­prise France Pa­ra­ton­nerres, ins­tal­lée en Li­mou­sin de­puis une di­zaine d’an­nées (*), n’est pas peu fière d’équi­per ce mo­nu­ment my­thique.

Suc­cès mon­dial. Il s’agit de l’un des 35.000 sites à tra­vers le monde qui sont équi­pés avec du ma­té­riel de pro­tec­tion as­sem­blé et tes­té à Li­moges. L’en­tre­prise compte par­mi ses réa­li­sa­tions la pro­tec­tion de châ­teaux de la Loire, du pas de tir d’Ariane à Kou­rou ou en­core de la Ci­té im­pé­riale à Pe­kin.

Pro­té­ger des lieux ou­verts

Elle compte une quin­zaine de sa­la­riés et re­court à de la sous­trai­tance la plus lo­cale pos­sible. « Si nous ne réa­li­sons pas toutes les pièces ici, nous ga­ran­tis­sons le made in France, pré­cise An­dré Mot­tin, directeur tech­nique. Nous as­su­rons la fia­bi­li­té, mais aus­si une tech­no­lo­gie de pointe et un bi­lan car­bone très bas. » Il ajoute que « beau­coup de che­min a été par­cou­ru de­puis l’in­ ven­tion de Ben­ja­min Frank­lin, en 1752… On a aban­don­né la tige simple et on a dé­ve­lop­pé des sys­tèmes dits “PDA” : pa­ra­ton­nerres à dis­po­si­tifs d’amor­çage. Ces der­niers concentrent l’éner­gie élec­tro­ma­gné­tique de l’at­mo­sphère, dans un rayon qui va jus­qu’à une cen­taine de mètres, et la ra­mène vers la pointe en amor­çant l’éclair. Cette tech­no­lo­gie nous per­met de nous pas­ser de points hauts et de pro­té­ger un lieu ou­vert, comme un golf par exemple. »

La me­nace et la re­vanche

L’en­tre­prise se porte bien, avec un chiffre d’af­faire en pro­gres­sion de 10 %, mais elle re­vient de loin… Elysabeth Benali­Léo­nard ra­conte que « les Amé­ri­cains ont eu un qua­si­mo­no­pole mon­dial pen­dant près de deux cents ans, après la dé­cou­verte de Frank­lin. Au dé­but des an­nées 2000, nous avons fait face à une violente concur­rence an­glo­saxonne ­ no­tam­ment amé­ri­caine ­ qui s’ap­puyait sur cette tech­no­lo­gie à tige simple. Nous étions plus ef­fi­cace et moins chers, mais leur lob­by a été suf­fi­sa­ment ac­tif en Eu­rope pour me­na­cer l’exis­tence­même du PDA… Nous avons failli dis­pa­raître ! Heu­reu­se­ment, nous avons struc­tu­ré la fi­lière et nous avons im­po­sé la fia­bi­li­té de nos pro­duits. » « La si­tua­tion s’est ren­ver­sée grâce à l’en­ga­ge­ment de France Pa­ra­ton­nerres, as­sure An­dré Mot­tin, et no­tam­ment le rôle joué par Elysabeth au plan in­ter­na­tio­nal. » L’en­tre­prise vend dé­sor­mais ses pro­duits dans soixante­dix pays. USA. Et An­dré Mot­tin pointe avec fier­té le pe­tit au­to­col­lant “UL” qui dé­core de­puis peu ses pro­duits. Il s’agit de la cer­ti­fi­ca­tion amé­ri­caine. « Ce­la nous per­met d’at­ta­quer leur mar­ché, sou­rit­il. C’est une pe­tite re­vanche… » Et l’en­tre­prise com­mence en beau­té en réa­li­sant ac­tuel­le­ment une étude pour pro­té­ger le pont de Brook­lyn !

« Nous avons failli dis­pa­raître ! Heu­reu­se­ment, nous avons struc­tu­ré la fi­lière » ELYSABETH BENALI. Pré­si­dente de France-Pa­ra­ton­nerre.

PHOTO THO­MAS JOUHANNAUD

PDA. Les pa­ra­ton­nerres à dis­po­si­tifs d’amor­çage (PDA) mis au point et as­sem­blés à Li­moges par France Pa­ra­ton­nerres sé­duisent des clients à tra­vers le monde en­tier, de Pa­ris à Pékin en pas­sant par New-York.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.