48 équipes et un trio qui de­vra s’en­tendre

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - COUPE DU MONDE -

Ils ont huit ans pour s’y pré­pa­rer : le trio États-Unis/ Ca­na­da/Mexique a été dé­si­gné, hier, pour or­ga­ni­ser en 2026 la pre­mière Coupe du monde à 48 équipes, aux dé­pens du Ma­roc, qui n’a pas eu les fa­veurs des 203 membres vo­tants de la Fifa, réunie en congrès à Mos­cou. La com­pé­ti­tion reine du sport roi dans le monde re­vient donc aux ÉtatsU­nis après le tour­noi de 1994. Le Mexique, lui, avait eu deux fois cette joie en 1970 et 1986, cette der­nière édi­tion étant mar­quée par la fa­meuse « main de Dieu » de Ma­ra­do­na. « Les États­Unis, avec le Mexique et le Ca­na­da, viennent d’avoir la Coupe du monde. Fé­li­ci­ta­tions ­ On a beau­coup tra­vaillé pour ça », a sa­lué le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump sur Reste à voir son at­ti­tude dans les huit ans à ve­nir : FIFA.

M. Trump s’en est pris très vio­lem­ment ré­cem­ment au Pre­mier mi­nistre ca­na­dien Jus­tin Tru­deau qu’il a qua­li­fié de « mal­hon­nête et faible » alors que les désac­cords sur le com­merce plombent la re­la­tion entre les deux pays. Et le pré­sident amé­ri­cain égra­tigne ré­gu­liè­re­ment le Mexique sur le com­merce et sur l’im­mi­gra­tion... Le vote fut net : 134 pour Etats­Unis/Ca­na­da/Mexi­ que, 65 pour Ma­roc, 1 vote pour au­cun can­di­dat. Ja­mais l’is­sue n’avait été aus­si in­dé­cise, car c’était la pre­mière fois que le scru­tin était ou­vert à au­tant de vo­tants. La can­di­da­ture du Ma­roc n’au­ra pas ré­sis­té aux cri­tères dé­fi­nis (in­fra­struc­tures, hé­ber­ge­ment, tran­sports, bud­get...) par les ex­perts de la Fifa. Dé­jà quatre fois can­di­dat mal­heu­reux à l’or­ga­ni­sa­ tion du Mon­dial (1994, 1998, 2006 et 2010), le Royaume a donc échoué une cin­quième fois et n’a pu de­ve­nir le se­cond pays du conti­nent afri­cain, après l’Afrique du Sud en 2010, à ac­cueillir l’un des évé­ne­ments les plus im­por­tants de la pla­nète. Pour beau­coup d’ob­ser­va­teurs, un Mon­dial à 48 équipes (contre 32 ac­tuel­le­ment) sem­blait trop gros pour le Ma­roc. D’au­tant que le trio ÉtatsU­nis/Mexique/Ca­na­da a pro­mis « la Coupe du monde la plus lu­cra­tive de l’histoire », avec 14 mil­liards de dol­lars de re­cettes. Le pré­sident des ÉtatsU­nis avait pour­tant scan­da­li­sé la pla­nète foot en lan­çant sur des me­naces à peine voi­lées à ceux qui ne sou­tien­draient pas la can­di­da­ture Uni­ted 2026...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.