La re­pré­sen­tante d’Is­raël en France en vi­site dans le Li­mou­sin

Del­phine Gam­burg com­mé­mo­rait les 70 ans d’Is­raël et de l’as­so­cia­tion France­Is­raël Li­mou­sin

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Limousin L'actu -

L’as­so­cia­tion France-Is­raël Li­mou­sin fête ses 70 ans d’exis­tence à tra­vers une ex­po­si­tion à la BFM de Li­moges. À cette oc­ca­sion, la mi­nistre-conseiller à l’am­bas­sade d’Is­raël en France Del­phine Gam­burg était in­vi­tée pour re­pré­sen­ter son pays.

Qu’avez-vous pen­sé de l’ex­po­si­tion ?

Elle est très lu­dique, elle pré­sente aus­si les 70 ans de l’État d’Is­raël, son évo­lu­tion de­puis, et celle des re­la­tions fran­co­is­raé­liennes. C’est vrai­ment une très belle ex­po­si­tion.

Quel type de re­la­tions la France et l’État d’Is­raël en­tre­tiennent-ils ?

C’est une re­la­tion qui a été un pe­tit peu en dents de scie. Mais c’est au­jourd’hui une re­la­tion forte, ba­sée sur une ami­tié cer­taine, et une co­opé­ra­tion dans énor­mé­ment de do­maines.

Que vous a ap­pris cette vi­site sur les re­la­tions entre Is­raël et le Li­mou­sin ?

Le pré­sident de la com­mu­nau­té juive du Li­mou­sin m’a ra­con­té l’his­toire de la com­mu­nau­té juive ici, et no­tam­ment pen­dant la guerre. J’ai eu l’oc­ca­sion de vi­si­ter ven­dre­di Ora­ dour­sur­Glane. Je pen­sais connaître l’his­toire d’Ora­dour, mais je me suis aper­çue que je la connais­sais mal. Rien ne rem­place les pe­tites his­toires der­rière la grande, ra­con­tées par des gens qui hé­las ne se­ ront bien­tôt plus là pour le faire. C’était une vi­site très émou­vante.

C’est aus­si une ré­gion qui com­prend de nom­breux Justes par­mi les Na­tions…

Ça aus­si je l’ai ap­pris, ce­la veut dire que c’est une po­ pu­la­tion qui a su pro­té­ger ses ha­bi­tants sans au­cune dis­tinc­tion. La Ré­sis­tance, c’est la ré­sis­tance ar­mée, mais c’est aus­si la ré­sis­tance ci­vile.

Cette culture de l’ac­cueil, c’est quelque chose qu’il s’agit de trans­mettre au­jourd’hui ?

Ab­so­lu­ment ! Et c’est d’ailleurs la pre­mière ques­tion que j’ai po­sée à Ora­dour. Comment ré­agissent les jeunes qui ar­rivent ici ? Com­bien d’écoles ? C’est tel­le­ment im­por­tant la trans­mis­sion parce qu’au­jourd’hui, dans le flux d’in­for­ma­tions constant, cet ef­fort de mé­moire est par­fois dif­fi­cile à faire pas­ser.

Quel fu­tur ima­gi­nez-vous pour les re­la­tions entre Is­raël et la France, voire le Li­mou­sin ?

Je sou­haite dé­jà à l’as­so­cia­tion France­Is­raël en Li­mou­sin un ave­nir aus­si brillant que son pas­sé. Et pour nos deux pays une re­la­tion tou­jours plus abou­tie, dans tous les do­maines. Il y a tou­jours de la place pour en­core plus de co­opé­ra­tion.

B.R.

HIS­TOIRE. Del­phine Gam­burg a ren­con­tré le maire de Li­moges sous le por­trait du Gé­né­ral de Gaulle lan­çant l’ap­pel du 18 juin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.