Des vers pour par­ler de la Grande Guerre

Les élèves de CM2 de l’école élé­men­taire Jacques­Brel ont com­po­sé un poème pour l’oc­ca­sion

Le Populaire du Centre (Haute-Vienne) - - Cérémonie Du 11 Novembre - Sté­pha­nie Bar­rat et Franck La­gier

Ils sont 120 à être mo­bi­li­sés le jour J pour dé­po­ser des fleurs, lire des textes, ou les noms des sol­dats morts pour la France. Nous sommes al­lés à la rencontre des en­fants d’une classe de CM2, très im­pli­qués dans les préparatifs.

Dans la classe de CM2 d’Alexan­dra Pluyaud de l’école élé­men­taire Jacques­Brel de Beaune­les­Mines à Li­moges, une forêt de doigts se lève dès qu’il s’agit d’évo­quer… la Pre­mière Guerre Mon­diale.

Ici, ce ne sont pas les po­ké­mons qui ont la cote, mais bel et bien les Poi­lus.

Un su­jet qui les pas­sionne de­puis de longs mois. « La Grande Guerre est le fil rouge de notre pro­jet an­nuel qui ras­semble plu­sieurs ma­tières, plu­sieurs do­maines comme l’his­toire, la lit­té­ra­ture jeu­nesse, le vo­ca­bu­laire, la géo­gra­phie, l’art, no­tam­ment avec l’ex­po­si­tion “Re­ne­fer, cor­res­pon­dances et oeuvres de Guerre, 1914­1918 : un ar­tiste sur le front de la Grande Guerre”, que nous sommes al­lés voir à la BFM », note la maî­tresse. L’un des temps forts de ce pro­jet an­nuel se­ra la lec­ture d’un poème produit par toute la classe.

Sur son ca­hier de jog­ging d’écri­ture (*), « chaque élève de­vait écrire deux vers sur la guerre et deux vers sur la paix, sur le thème de la Pre­mière Guerre mon­diale », ex­plique la jeune Irem.

OEuvre col­lec­tive

Cette pro­duc­tion in­di­vi­duelle a été en­suite ras­sem­blée. Des vers re­don­dants ont été sup­pri­més, d’autres amen­dés, les champs lexi­caux de la guerre et de la paix ont été ex­ploi­tés et des sy­no­nymes trou­vés pour ob­te­nir un jo­li poème qui se lit par strophe : l’une sur la guerre, une sur la paix et ain­si de suite…

Une lec­ture qui au­ra lieu, di­manche 11 no­vembre, de­vant le nou­veau mé­mo­rial, place Jour­dan à Li­moges. Et une lec­ture qui se­ra ef­fec­tuée à deux voix : celle de Tess et celle de Lo­ré­da­na. Mais Léo, Ju­liette, Ilias, Shé­ry­fa, Cé­lil et les autres au­raient aus­si bien ai­mé lire… « Mais il y avait tel­le­ment de vo­lon­taires (14 élèves sur 26) que c’était dif­fi­cile de faire un choix, nous avons pro­cé­dé sous la forme d’une au­di­tion », sou­ligne Alexan­dra Pluyaud.

Mais pour­quoi au­tant de vo­lon­taires ? « Moi je vou­lais re­pré­sen­ter la classe et rendre hom­mage à tous ceux qui se sont sa­cri­fiés pour la vic­toire », in­dique Ilias. Léo, lui, avait en­vie « de mon­trer qu’il sait par­ ler de­vant beau­coup de per­sonnes ». Cé­lil, lui, vou­lait « rendre fiers ses pa­rents ». Une en­vie par­ta­gée par beau­coup de ses ca­ma­rades, comme Tess et Lo­ré­da­na. Et pour rendre fiers ses pa­rents, Tess va de­voir sur­mon­ter sa ti­mi­di­té… Pas simple comme exer­cice mais avec Lo­ré­da­na, elles se sont beau­coup en­traî­nées. « Je tique bien en­core un peu sur le mot “mo­bi­li­sa­tion” mais même si je suis un peu in­quiète, il ne peut rien nous ar­ri­ver », confie Lo­ré­da­na.

En pre­mière ligne à la cé­ré­mo­nie

Et puis de toute fa­çon, di­manche, tous leurs co­pains de la classe de CM2 se­ront der­rière elles, pré­sents. « C’est pas grave si je n’ai pas été choi­si, je ne suis pas dé­çu », af­firme Cé­lil.

Lors­qu’elle li­ra le poème, Lo­ré­da­na au­ra cer­tai­ne­ment une pen­sée pour « le pa­pa du pa­pi de mon pa­pa qui a par­ti­ci­pé à la guerre et qui, lors­qu’il est ren­tré, avait un tuyau pour res­pi­rer car ses pou­mons ont été brû­lés »… Un siècle après, le sou­ve­nir est tou­jours pré­sent.

(*) Un concept in­té­res­sant, il s’agit d’un ca­hier qui per­met de li­bé­rer l’écri­ture, sans peur de la faute de gram­maire, d’or­tho­graphe ou de syn­taxe.

Lo­ré­da­na et Tess veulent « rendre fiers leurs pa­rents ». Les deux élèves de CM2 de l’école Jacques-Brel

PHO­TOS BRI­GITTE AZZOPARD

CLASSE. Le poème réa­li­sé est un tra­vail col­lec­tif de la classe de CM2 de ma­dame Pluyaud qui se­ra lu le 11 no­vembre place Jour­dan à Li­moges par Lo­ré­da­na et Tess (ci-des­sous).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.