Au 1er juillet, le camp de La Courtine re­prend son au­to­no­mie

Le Populaire du Centre (Limoges) - - Le Fait Du Jour -

Le camp de La Courtine, en Creuse, rat­ta­ché de­puis juillet 2009 au 126e ré­gi­ment d’in­fan­te­rie de Brive s’ap­prête à re­prendre son au­to­no­mie au 1er juillet. Pen­dant huit ans, on l’a ap­pe­lé le 126e RI­dé­ta­che­ment de la Courtine. Au 1er juillet, il re­pren­dra l’au­to­no­mie qu’il avait avant 2009 et se do­te­ra d’un nou­veau nom. Ce qui mo­tive cette dé­ci­sion, c’est la vo­lon­té, d’une part, « de re­créer un com­man­de­ment au­to­nome et de va­lo­ri­ser le camp de La Courtine, ex­plique le co­lo­nel Mol­lard qui com­mande le 126e RI de Brive. Ce se­ra une source de fier­té et donc d’ef­fi­ca­ci­té sup­plé­men­taire pour tous les gens qui y servent ». D’autre part, « il est évident que d’avoir ici un chef au­to­nome sur toutes les dé­ci­sions de com­man­de­ment fa­ci­li­te­ra la ges­tion, ne se­rait­ce que pour évi­ter des dé­lais rou­tiers ». De ma­nière fonc­tion­nelle, cette au­to­no­mie re­trou­vée ne va pas chan­ger grand­chose ex­pli­ que le co­lo­nel Mol­lard : « Au­jourd’hui, le camp de la Courtine dé­pend du 126e RI pour tous les as­pects or­ga­niques, c’est­à­dire la ges­tion des res­sources hu­maines, les ques­tions de sou­tien mais l’em­ployeur opé­ra­tion­nel qui lui donne ses mis­sions, c’est le Centre de com­man­de­ment et de pré­pa­ra­tion des forces de Mailly. De­main, il res­te­ra son au­to­ri­té de tu­telle opé­ra­tion­nelle. » La pré­pa­ra­tion opé­ra­tion­nelle qui est la mis­sion pre­mière du camp de La Courtine ne change en rien. « Là où des chan­ge­ments vont in­ter­ve­nir, ajoute le co­lo­nel Mol­lard, c’est dans le fonc­tion­ne­ment cou­rant du camp : le sou­tien et l’or­ga­ni­sa­tion. » Et no­tam­ment la no­mi­na­tion d’un chef de corps sur place. Il s’agit du co­lo­nel Lo­ri­don, ac­tuel com­man­dant en se­cond du 92e RI de Cler­mont­Ferrand, qui pren­dra le com­man­de­ment du camp cour­ti­nois le 5 juillet. « Ce­la per­met­tra plus d’au­to­no­mie pour ré­soudre les pro­blé­ma­tiques lo­cales et c’est plu­tôt une bonne chose », ex­plique ce der­nier. En ef­fet, c’est à Mailly que s’adres­se­ra le co­lo­nel Lo­ri­don, « la boucle se­ra plus simple et la ré­ac­ti­vi­té plus ra­pide. » La prise d’au­to­no­mie se­ra pro­gres­sive et ne marque pas pour au­tant la fin des relations entre Brive et La Courtine puisque le camp dé­pend de la base de dé­fense bri­viste pour ses pé­ri­mètres de sou­tien. « Le pro­ces­sus de mon­tée en puis­sance va se pour­suivre tout au long de l’an­née, sou­ligne le co­lo­nel Mol­lard. Il y a en­core un cer­tain nombre de fonc­tions qui vont être as­su­rées de­puis Brive et qui, pe­tit à pe­tit, se­ront re­prises par le camp de La Courtine quand le per­son­nel re­quis au­ra été mis en place. » Le co­lo­nel pré­voit l’au­to­no­mie to­tale du camp ef­fec­tive à l’été 2018. Ju­lie Ho Hoa

AU­TO­NOME. Le camp de La Courtine, qui em­ploie 140 per­sonnes avec les per­son­nels ci­vils, re­prend son au­to­no­mie de Brive le 1er juillet. Le co­lo­nel Lo­ri­don suc­cé­de­ra au co­lo­nel Mol­lard à la tête du camp. (à gauche) PHO­TO : MA­THIEU TIJERAS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.