Toute l’al­lé­gresse d’une reine

Le Populaire du Centre (Limoges) - - Sortir - Mu­riel Min­gau twit­ter : @mmin­gau Bois­seuil. Es­pace du Crou­zy, ma­di 21 no­vembre, 20 h 30. Rés. : www.ho­ri­zons­croises.fr (tarif 37 €).

À 77 ans, tou­jours aus­si fraîche et pé­tu­lante, Ca­lyp­so Rose com­mu­nique éner­gie et joie de vivre. Cette di­va ca­ri­béenne a re­çu la Vic­toire 2017 pour « Far from home », sa­cré meilleur al­bum de mu­siques du monde.

La chan­teuse Ca­lyp­so Rose, na­tive de Be­thel dans les Pe­tites An­tilles, est heu­reuse d’avoir été consa­crée « Reine du Ca­lyp­so » en 1972 puis lau­réate du « Ca­lyp­so Mo­narch » en 1978. Ce concours a lieu du­rant le car­na­val de Tri­ni­té­etTo­ba­go. Cette mu­sique, le ca­lyp­so, ren­due uni­ver­selle par Har­ry Be­la­fonte dans les an­nées 1950, fut long­temps l’apa­nage exclusif des hommes. Ca­lyp­so Rose a ré­équi­li­bré cet ordre des choses. Le ca­lyp­so est né à la fin du XIXe siècle à Tri­ni­té­etTo­ba­go d’un mé­tis­sage entre so­no­ri­tés afri­caines et eu­ro­péennes. Mu­sique fes­tive de car­na­val, le ca­lyp­so porte aus­si une pa­role en­ga­gée, trai­tant des pro­blèmes du quo­ti­dien comme d’im­por­tantes ques­tions de so­cié­té. Ca­lyp­so Rose per­pé­tue cet es­prit au­jourd’hui. Dans son al­bum Far from home, elle ex­prime la fier­té de son titre avec la chan­son Ca­lyp­so Queen. Elle dé­nonce aus­si la vio­lence conju­gale avec Aba­ti­na ou les in­jus­tices so­ciales avec No Ma­dame. Ce­la n’em­pêche pas l’al­bum de trans­mettre vi­ta­li­té et al­lé­gresse. C’est aus­si l’am­biance que crée Ca­lyp­so Rose sur scène. La chan­teuse est née sur l’île de To­ba­go en 1940. Sa vie du­rant, elle a su trans­for­mer l’ad­ver­si­té en mu­sique vi­vante et joyeuse. Dans sa jeu­nesse, elle a af­fron­té l’hos­ti­li­té de son père, pas­teur bap­tiste, op­po­sé à sa car­rière de mu­si­cienne com­men­cée à quinze ans. Ado­les­cente, elle fut aus­si vic­time d’abus sexuels qu’elle ré­vé­la avec cou­rage dans le do­cu­men­taire Ca­lyp­so Rose, lio­ness in the jungle.

Cette « lionne » a aus­si ré­ chap­pé de deux in­farc­tus et d’un can­cer. Après de telles épreuves, elle chante la vie comme ja­mais. En­fin, n’ou­blions pas que les plus grands, tels Mi­chael Ja­ckon ou Bob Mar­ley, ont re­con­nu son sta­tut de reine par des liens d’ami­tié et en chan­tant avec elle sur scène.

PHO­TO AR­CHIVES

CA­LYP­SO ROSE. Sa mu­sique et son éner­gie en­chantent la vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.