Pré­ser­ver un ha­bi­tat na­tu­rel et sain

Hier ma­tin, le syn­di­cat mixte d’amé­na­ge­ment du bas­sin de la Gar­tempe a pré­sen­té la ré­cep­tion fi­nale des tra­vaux de res­tau­ra­tion de la Brame : la der­nière tranche d’un chan­tier qui a du­ré plus de deux ans.

Le Populaire du Centre (Limoges) - - Bellac - Aline Com­brouze aline.com­brouze@cen­tre­france.com

Une vi­site sur le site du vil­lage de Lu­bi­gnac (com­mune d’Ar­nac­la­Poste) s’est te­nue hier ma­tin pour pré­sen­ter le ré­sul­tat de deux ans et trois mois de tra­vaux, dont la deuxième tranche vient de se ter­mi­ner. Un chan­tier pi­lo­té par le Syn­di­cat mixte d’amé­na­ge­ment du bas­sin de la Gar­tempe et de ses af­fluents (SMABGA).

Un « tra­vail de conti­nui­té éco­lo­gique »

Sur une cin­quan­taine de ki­lo­mètres de cours d’eau, tra­ver­sant une di­zaine de com­munes du nord de la Haute­Vienne ­ Ar­nac­la­Poste, Saint­Sor­ninLeu­lac, Saint­Amand­Ma­gna­zeix, Saint­Hi­laire­la­Treille, Ma­gnac­La­val, Le Dorat ou en­core La Ba­zeuge ­ des tra­vaux de res­tau­ra­tion des cours d’eau et de la vé­gé­ta­tion des berges ont été me­nés, avec le re­trait des em­bâcles sur la Brame le long de tout son li­néaire sur le dé­par­te­ment. « Cette opé­ra­tion a été me­née dans le cadre du contrat de ri­vière Gar­tempe qui dure cinq ans, au cours des­quels peuvent être réa­li­sés plu­sieurs tra­vaux. Sur ce chan­tier, nous avons éga­le­ment fait des amé­na­ge­ments d’abreu­ve­ment et po­sé des clô­tures pour évi­ter que le bé­tail se trempe dans la ri­vière. Il s’agit d’un tra­vail de conti­nui­té éco­lo­gique pour évi­ter la dé­gra­da­tion des cours d’eau et ré­ha­bi­li­ter na­tu­rel­le­ment la vé­gé­ta­tion et l’en­vi­ron­ne­ment pour les es­pèces qui y vivent », ex­plique Etienne Bou­ry, tech­ni­cien au SMABGA. Des tra­vaux qui ont du­ré vingt­sept mois, réa­li­sés par une équipe d’une ving­taine de per­sonnes de l’en­tre­prise d’in­ser­tion So­li­da­ri­té Ac­cueil, ba­sée à Châ­teau­roux. L’en­tre­prise a été choi­sie pour les opé­ra­tions qui né­ces­si­taient un im­por­tant ma­té­riel d’équi­pe­ment, avec pel­le­teuses, trac­teurs et broyeurs. Les autres tâches ont été confiées aux as­so­cia­tions d’in­ser­tion lo­cales REM­PART et EI de la Gar­tempe. Si le ré­sul­tat pro­fite en pre­mier lieu aux agri­cul­teurs et éle­veurs du ter­ri­toire, les pê­cheurs peuvent aus­si en bé­né­fi­cier : ils trou­ve­ront des pois­sons évo­ luant dé­sor­mais dans un ha­bi­tat plus na­tu­rel et sain, sur des points de pêche mieux dé­li­mi­tés. L’en­tre­tien des cours d’eau semble une né­ces­si­té pour pré­ser­ver l’agri­cul­ture et l’éco­lo­gie. Mais Etienne Bou­ry re­grette que le mon­tant de l’en­ve­loppe bud­gé­taire ac­cor­dé à ces types de tra­vaux soit en baisse. « L’en­tre­tien des ri­vières n’est pas vrai­ment une prio­ri­té au ni­veau de la po­li­tique na­tio­nale, contrai­re­ment à la phy­si­co­chi­mie ou le tra­vail me­né pour re­trou­ver des es­pèces. Pour­tant, on constate que les ri­ve­rains et les pê­cheurs ap­pré­cient d’avoir des ri­vières en­tre­te­nues. » Hier ma­tin, le maire d’Ar­na­cla­Poste Ma­riane De­ve­rines, les re­pré­sen­tants du SMABGA et les em­ployés de l’en­tre­prise d’in­ser­tion ont pu ap­pré­cier les tra­vaux réa­li­sés sur deux sites : La pose de 900 mètres de clô­tures sur la com­mune d’Ar­na­cla­Poste sur le vil­lage de Lu­bi­gnac, et à Saint­Sor­nin­Leu­lac, où plu­sieurs arbres tom­bés dans la ri­vière ont été dé­ga­gés. Le chan­tier a coû­té 237.750 eu­ros. Il a été fi­nan­cé à hau­teur de 70 % par la Ré­gion Nou­velle­Aqui­taine et l’Agence de l’eau Loire Bre­tagne, ain­si que par le conseil dé­par­te­men­tal et la fé­dé­ra­tion dé­par­te­men­tale de pêche.

La ré­no­va­tion de 50 km de cours d’eau sur une di­zaine de com­munes CONTRAT TER­RI­TO­RIAL

Etienne Bou­ry, tech­ni­cien au syn­di­cat mixte d’amé­na­ge­ment du bas­sin de la Gar­tempe et de ses af­fluents pré­sente les tra­vaux qui ont été ef­fec­tués sur les cours d’eau : ici à l’un des vil­lages d’Ar­nac-la-Poste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.