-vous de 2017

Le Quotidien du Tourisme - - Actualité Le Fait De La Semaine -

giques pour les en­fants et leurs pa­rents. • Pre­mier sa­lon pro­fes­sion­nel in­ter­na­tio­nal de l’offre tou­ris­tique fran­çaise, Ren­dez-vous en France se tient au Parc des Ex­po­si­tions de Rouen les 28 et 29 mars. C’est le ren­dez-vous in­con­tour­nable des TO qui leur per­met d’éta­blir et ren­for­cer des contacts pro­fes­sion­nels ve­nus du monde en­tier. Près de 900 pres­crip­teurs in­ter­na­tio­naux de plus de 60 pays sont at­ten­dus pour 2 jours de ren­contres pro­fes­sion­nelles avec près de 700 pres­ta­taires fran­çais. • Le Di­tex, sa­lon de prin­temps des agents de voyages, par­ti­cu­liè­re­ment tour­né vers le mar­ché du Sud de la France, se dé­rou­le­ra les mer­cre­di 29 et jeu­di 30 mars au parc des Ex­po­si­tions d’Avi­gnon. • La 39e édi­tion d’IFTM Top Re­sa Map Pro se dé­rou­le­ra du 26 au 29 sep­tembre 2017 au Pa­villon 1 de la porte de Ver­sailles à Pa­ris. (UE) 2015/2302 doit être trans­po­sée en droit fran­çais au 1er jan­vier 2018 au plus tard, pour une ap­pli­ca­tion à par­tir du 1er juillet 2018. C’est donc au cours de l’an­née 2017 que les pro­fes­sion­nels, agences et TO, vont de­voir ré­flé­chir à adap­ter leurs pra­tiques. D’au­tant que la Di­rec­tive in­tro­duit une res­pon­sa­bi­li­té so­li­daire du TO et de l’agence et re­dé­fi­nit le for­fait. Consi­dé­ré comme « la com­bi­nai­son d’au moins deux types dif­fé­rents de ser­vices de voyage aux fins du même voyage ou sé­jour de va­cances », le terme « for­fait » s’ap­plique au pa­ckage dy­na­mique (même quand il s’agit de trans­port + lo­ca­tion voi­ture). Mais aus­si au click through, lorsque l’achat en ligne de plu­sieurs pres­ta­tions se fait par un pro­ces­sus de ré­ser­va­tion re­lié avec trans­fert en 24 heures des noms, du paie­ment et de l’adresse élec­tro­nique du client. A contra­rio, la di­rec­tive in­tro­duit une nou­velle no­tion de « pres­ta­tion de voyages liée ». C’est- à-dire lors­qu’il n’y a pas d’échange de don­nées entre les pres­ta­taires et si le choix de chaque pres­ta­tion comme le paie­ment sont sé­pa­rés. Par­mi les nou­velles obli­ga­tions, l’in­for­ma­tion du client est ren­for­cée. Il doit lui être com­mu­ni­qué par le ven­deur un for­mu­laire pré­ci­sant si le voyage entre dans le cadre d’un for­fait ou pas. La ma­jo­ra­tion des prix (car­bu­rant, taxes, taux de change) est clai­re­ment en­ca­drée et li­mi­tée à 8 %. Le client au­ra la pos­si­bi­li­té d’an­nu­ler sans frais en cas de cir­cons­tances ex­cep­tion­nelles. Et si les cir­cons­tances ex­cep­tion­nelles sur­viennent au cours du sé­jour, l’or­ga­ni­sa­teur au­ra l’obli­ga­tion de prê­ter as­sis­tance (hé­ber­ge­ment, re­pas) avec des pres­ta­tions équi­va­lentes, jus­qu’à un maxi­mum de 3 jours. À no­ter que le voyage d’af­faires n’est concer­né que si le dé­pla­ce­ment se fait hors du contrat de ser­vice com­mer­cial entre client et agence, donc de fait ra­re­ment. N°3858 - 12 jan­vier 2017 ● Le Quo­ti­dien du Tou­risme. com LE MAG

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.