La Com­pa­gnie, « the » bou­tique air­line !

Un avion pro­po­sant une confi­gu­ra­tion 100% classe affaires. Un ser­vice im­pec­cable. Une offre de res­tau­ra­tion si­gnée par le chef Ch­ris­tophe Lan­grée. Une porte d’en­trée aux Etats-Unis à taille hu­maine. La Com­pa­gnie a vrai­ment tous les atouts pour sé­duire. &

Le Quotidien du Tourisme - - Sommaire -

Comme il y a des bou­tiques hô­tels, il existe une bou­tique air­line. Vo­ler entre Pa­ris et New York avec La Com­pa­gnie, c’est l’as­su­rance de vivre une ex­pé­rience de voyage pour le moins unique. Ce­la com­mence au ter­mi­nal 1 de Rois­sy CDG où après avoir en­re­gis­tré et pas­sé le filtre de la po­lice, le pas­sa­ger est in­vi­té à se rendre au sa­lon Icare, que le trans­por­teur 100 % classe affaires ( sauf en ma­tière de ta­rifs) par­tage avec d’autres com­pa­gnies aé­riennes. Idéal pour se res­tau­rer ou se re­po­ser avant de dé­col­ler pour New York, le sa­lon a ré­cem­ment été ré­no­vé et est au­jourd’hui com­po­sé de pe­tits box pri­va­tifs. De là, cap sur la porte d’em­bar­que­ment (au ter­mi- nal 1, les postes d’ins­pec­tion fil­trage sont si­tués juste avant les portes d’em­bar­que­ment, au bout des longs cor­ri­dors). En em­bar­quant dans l’ap­pa­reil de La Com­pa­gnie – un Boeing B757 – on a tout de suite l’im­pres­sion d’en­trer dans un uni­vers à taille hu­maine. L’ac­cueil est cha­leu­reux et la ca­bine, d’un seul te­nant, ne com­porte pas de ri­deaux. Elle est équi­pée de seule­ment 74 sièges, soit 19 ran­gées confi­gu­rées en 2+2 de front sé­pa­rées par une al­lée cen­trale. Les sièges sont in­té­grés dans une coque fixe, gage de confort en par­ti­cu­lier lors­qu’ils sont en po­si­tion lit, leur hau­teur est de 118 cm pour une lar­geur de 66 cm et ils sont es­pa­cés de 155 cm. En­fin, ils sont équi­pés de prises USB, d’une prise de cou­rant et d’une lampe in­di­vi­duelle. Cô­té di­ver­tis­se­ment, chaque pas­sa­ger dis­pose d’une

ta­blette Sam­sung Ga­laxy Tab Pro 12’’ do­tée d’un écran de 12,2 pouces ( 20,4 cm x 29,5 cm x 0,8 cm). Les re­pas – ser­vice à l’as­siette pen­dant les vols de jours dans le sens Pa­ris-New York et for­mule de « chic sna­cking » plus lé­gère pen­dants les vols de nuit au dé­part de Ne­wark – sont éla­bo­rés avec beau­coup de dé­li­ca­tesse par le chef Ch­ris­tophe Lan­grée. Quant à la trousse, elle est éla­bo­rée avec la marque de cos­mé­tiques fran­çaise Cau­da­lie. De­puis le 23 fé­vrier, les pas­sa­gers peuvent pro­fi­ter d’une crème gour­mande pour mains et ongles (qui a rem­por­té le Beau­té Test Award 2015) et d’un soin hy­dra­tant pour le vi­sage afin d’agré­men­ter leur voyage. On re­trouve ces pro­duits dans quatre nou­veaux de­si­gns de trousse pour tous les goûts : Ar­ty, Clas­sic, Fa­shion ou Ur­ban. ■

Le B757 peut ac­cueillir jus­qu’à 74 pas­sa­gers.

Un « pitch » plus que confor­table.

Des sièges larges de 66 cm qui se trans­forment en lits à 180 de­grés.

Des me­nus éla­bo­rés par le chef Ch­ris­tophe Lan­grée.

La trousse est rem­plie de pro­duits Cau­da­lie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.