Le Puy du Fou cé­lèbre ses 40 ans et veut al­ler en Es­pagne

Le Quotidien du Tourisme - - Actualité -

Le Puy du Fou a 40 ans. Que de che­min par­cou­ru de­puis le lan­ce­ment du pro­jet en 1977 et la créa­tion de la pre­mière Ci­nés­cé­nie et de ses 80 000 spec­ta­teurs en 1978 ! Outre de pres­ti­gieuses ré­com­penses in­ter­na­tio­nales, le Puy du Fou peut se tar­guer de re­ce­voir au­jourd’hui plus de 2 mil­lions de vi­si­teurs par an et, comme le dit son pré­sident, Ni­co­las de Villiers, «d’êtr edev enu une­réf érence mond iale» . En 2016, le deuxième parc fran­çais en termes de fré­quen­ta­tion Ni­co­las de Villiers, der­rière Dis­ney­land Pa­ris a vu pré­sident du Puy pas­ser quelque 2,2 mil­lions de du Fou clients pour un chiffre d’affaires dé­pas­sant la cen­taine de mil­lions d’eu­ros. Le tout gé­né­rant une marge nette après im­pôts de 8 % à 9 %. En pa­ral­lèle, le Puy du Fou en­tend se dé­ve­lop­per à l’in­ter­na­tio­nal. Après des ex­pé­riences po­si­tives en tant que pres­ta­taire aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, l’idée est d’ou­vrir 3 parcs dans le monde d’ici 10 ans. Pour le mo­ment la piste la plus avan­cée mène en Es­pagne, dans la ré­gion de To­lède, où de­vrait être réa­li­sé un in­ves­tis­se­ment de 140 mil­lions d’eu­ros pour une ou­ver­ture en 2021. Mais aus­si, à plus long terme en Chine, où des dis­cus­sions sont en­ga­gées avec un ob­jec­tif d’ou­ver­ture à l’horizon 2025. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.