Par­fum de cam­pagne

Le Quotidien du Tourisme - - Sommaire - DE NICOLAS BARBÉRY

Un bon mois de mars, et ça re­part ? A en croire les études, en­quêtes, son­dages et autres ba­ro­mètres qui fleu­rissent chaque an­née au prin­temps, les ac­teurs du tou­risme vont re­com­men­cer à sou­rire. L’étude sur l’hô­tel­le­rie de PwC, par exemple, pré­voit que le sec­teur pa­ri­sien de­vrait re­par­tir au cours des deux pro­chaines an­nées, avec un re­ve­nu par chambre es­ti­mé en hausse de 3,6 % en 2017 et de 5,8 % en 2018. Même ten­dance avec le ba­ro­mètre De­loitte/ In Ex­ten­so qui ob­serve des « signes de reprise » avec une fré­quen­ta­tion tou­ris­tique re­par­tie à la hausse de­puis fin 2016 et qui se confirme en jan­vier, à la fois en pro­vince et en Île-de-France. Op­ti­misme aus­si chez Pro­tou­risme qui

an­nonce qu’après un cru 2016 « mé­diocre », les Fran­çais sont plus nom­breux à en­vi­sa­ger de partir en va­cances en 2017. Le ca­bi­net table même sur un to­tal de 42,2 mil­lions de nos com­pa­triotes qui en­vi­sagent de partir cette an­née en va­cances, soit 2,2 mil­lions de plus qu’en 2016. Tout comme l’en­quête an­nuelle de Raf­four In­ter­ac­tif pour le compte d’Opo­do ( lire en pages 12 et 13) qui ré­vèle no­tam­ment que 55% des Fran­çais par­tis en 2016 sont prêts à sa­cri­fier d’autres dé­penses pour pou­voir partir en va­cances en 2017. Ce sont 5 points de plus que l’an pas­sé, et même de­puis 15 ans. Guy Raf­four,di rec­teur du ca­bi­net du même nom, exp li que­qu’ «aprè stout ce qui s’est pas­sé l’an der­nier, entre les at­ten­tats, les grèves et la météo dé­fa­vo­rable, la sou­pape des va­cances joue à plein » . Pour­tant, les ob­ser­va­teurs avi­sés n’au­raient pas pa­rié un ko­peck sur une reprise du tou­risme en 2017 ex­pli­quant que d’ha­bi­tude les Fran­çais comme té­ta­ni­sés boudent les voyages les an­nées d’élection pré­si­den­tielle. Mais à quelque chose mal­heur est bon et la cam­pagne nau­séa­bonde qui nous est in­fli­gée donne peut-être des en­vies d’al­ler sen­tir ailleurs…

Avec les élec­tions, les ob­ser­va­teurs n’au­raient pas pa­rié un ko­peck sur une reprise du tou­risme en 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.