“L’agent de voyages est re­de­ve­nu le VIP du sa­lon”

Le Quotidien du Tourisme - - Sommaire -

La 39e édi­tion du sa­lon IFTM Top Re­sa s’est dé­rou­lée du 26 au 29 sep­tembre 2017 dans le Hall 1 du parc des Ex­po­si­tions de la porte de Ver­sailles. Près de 32 500 vi­si­teurs pro­fes­sion­nels ont été en­re­gis­trés, soit, se­lon l’or­ga­ni­sa­teur, Reed Ex­po­si­tions, une pro­gres­sion de 5 % par rap­port à l’an­née der­nière. La plu­part des ex­po­sants n’ont d’ailleurs pas ca­ché leur sa­tis­fac­tion après ce cru 2017. & Da­vid Sa­va­ry

Une tren te­neu­vième édi­tion en to­tale synergie avec le dy­na­misme du sec­teur», af­firme Fré­dé­ric Lo­rin, di­rec­teur du sa­lon et ra­vi de la créa­tion des trois nou­veaux es­paces cette an­née : Vil­lage du Di­gi­tal, Vil­lage de la Mon­tagne et Vil­lage du Tou­risme du­rable. « Un IFTM Top Re­sa à la dy­na­mique re­lan­cée, à l’en­thou­siasme af­fi­ché par les par­ti­ci­pants et un Vil­lage du Di­gi­tal qui n’au­ra pas désem­pli. Une belle pro­messe sous-ja­cente pour 2018 » se ré­jouit Fré­dé­ric Van­houtte, à l’ori­gine de ce Vil­lage du Di­gi­tal. Par­mi les ex­po­sants, à l’ins­tar de chez Air France, on se fé­li­cite de cet IFTM Top Re­sa qui at­tire « de plus en plus d’ache­teurs » et réus­sit donc son pa­ri de de­ve­nir « un sa­lon mul­ti-cibles ». Mi­chel Dinh, pa­tron d’Ha­vas Voyages, y va aus­si de son com­pli­ment : « Par ses nou­veau­tés, IFTM Top Re­sa a pré­sen­té notre in­dus­trie de fa­çon dy­na­mique et per­ti­nente. L’en­trée re­mar­quée du di­gi­tal sur le sa­lon a per­mis aux pro­fes­sion­nels d’ap­pré­cier les grands chan­ge­ments des an­nées fu­tures » .

“La meilleure édi­tion”

Pour Ta­tia­na Del­hu­meau d’APG France, « c’est tout sim­ple­ment la meilleure édi­tion. Avec 44 ren­dez- vous en trois jours, on peut dire que nous

Un sa­lon ré­so­lu­ment po­si­tif, construc­tif et axé bu­si­ness.

avons bien tra­vaillé et comme nous avions pas mal d’es­pace (60 m2), nous avons pu mu­tua­li­ser les ren­dez-vous. Comme d’ha­bi­tude nous avons mixé tra­vail ef­fi­cace avec un peu de fo­lie : le net­wor­king cham­pagne, l’ap­pa­reil à sel­fies, ou en­core l’APG Aca­de­my Quizz qui nous a per­mis de faire ga­gner 45 va­lises. Nous en­vi­sa­geons de dou­bler la sur­face de notre stand l’an­née pro­chaine ». Sur le stand de la Do­mi­nique, on se sa­tis­fait d’avoir conser­vé le stand. « Nous avons re­çu de nom­breux té­moi­gnages de sou­tien et ain­si pu pré­pa­rer l’après ou­ra­gan Ma­ria » explique Vir­gi­nie Le Nor­gant, di­rec­trice du Groupe Ex­pres­sion qui re­pré­sente en France la des­ti­na­tion. « Cette édi­tion était ré­so­lu­ment po­si­tive, construc­tive et axée bu­si­ness. Avec l’an­nonce de la mul­ti­pli­ca­tion de nos dé­parts du Havre, nous avons ren­con­tré nos par­te­naires agents de voyages qui re­pré­sentent 90 % des ventes. Ce qui est bien sur ce sa­lon, c’est qu’on

voit tout le monde » in­dique Pa­trick Pour­baix, di­rec­teur gé­né­ral France, Bel­gique et Luxem­bourg de MSC Croi­sières. Hor­mis sur le point du nombre in­suf­fi­sant de toi­lettes – pour les femmes sur­tout –, dif­fi­cile de trou­ver des ex­po­sants non sa­tis­faits. « J’étais plu­tôt scep­tique avant de ve­nir mais du­rant ces 4 jours, je n’ai pas le­vé le nez du comptoir. Beau­coup de con­tacts. Je ne sais pas si c’est moi ou la marque, mais je suis très content » ré­sume Phi­lippe Rouas, di­rec­teur des ventes de Po­nant. Même constat pour Pa­trice Ca­ra­dec à la tête de Bra­vo Club : « Un monde fou est ve­nu nous voir de tous les réseaux. Les gens nous disent qu’on fait le buzz, in­dique-t-il, mais je crois que c’est sur­tout la cu­rio­si­té pour nos pro­duits clubs et la nou­veau­té. On est fa­ti­gués mais heu­reux ».

“Un vent d’op­ti­misme”

Mu­riel Nou­chy a par­ti­cu­liè­re­ment sa­lué le suc­cès de la Tra­vel Agents Cup qui se trans­forme en « vé­ri­table tra­vel agents pride » et une fré­quen­ta­tion de son stand Ca­li­for­nie, « en hausse de 15 % » par rap­port à l’an der­nier. « Vi­ve­ment l’an­née pro­chaine !» sou­haite la di­rec­trice de Vi­sit Ca­li­for­nia en France. Autre sa­tis­fe­cit, ce­lui de Ni­co­las Ival­di, qui a vu « énor­mé­ment d’agents de voyages sur le pre­mier, le deuxième et le troi­sième jour, c’est vrai­ment le re­tour des ven­deurs. Peut-être aus­si que l’em­pla­ce­ment de notre stand était bon [juste de l’autre cô­té de l’allée des réseaux,

NDLR] en tout cas, c’est très po­si­tif. On a eu beau­coup de con­tacts ». Un re­tour des agents de voyages très ap­pré­cié aus­si par Thie­ry Maillet, di­rec­teur des ventes de la Fran­çaise des Cir­cuits et maire-ad­joint du Vil­lage des TO, qui sou­ligne l’atout du Hall 1 « beau­coup plus ac­ces­sible que le 7 » et re­vient sur « la grande réus­site de la soi­rée TO, à bord d’une pé­niche avec vue sur les plus beaux mo­nu­ments de la ca­pi­tale. 90 % des pré­sents étaient des ven­deurs ». « J’ai l’im­pres­sion que l’agent de voyages est re­de­ve­nu le VIP du sa­lon, ajoute-t-il. C’est une bonne nou­velle. Nous ré­flé­chis­sons dé­jà aux 40 ans de Top Re­sa l’an pro­chain. » Reste à sa­voir si ceux qui ont fait le choix cette an­née de ne pas ex­po­ser (Top of Tra­vel, Jet tours, Kuo­ni, etc.) re­vien­dront l’an pro­chain. Cer­tains opé­ra­teurs ve­nus en vi­si­teurs sont contents de cette édi­tion et de leur sta­tut de non-ex­po­sant. « Nous sommes ve­nus à trois le ma­tin et en plein après­mi­di nous n’avions pas en­core réus­si à nous re­croi­ser tel­le­ment nous avons eu de ren­dez-vous, da­van­tage que si nous étions res­tés sur un stand » re­marque Philipe San­gouard, à la tête de Boo­me­rang (Kap­pa Clubs). Outre une fré­quen­ta­tion du sa­lon en hausse de 5 % par rap­port à 2016, Jean-Pierre Mas, pré­sident des En­tre­prises du Voyage, re­tient « un vent d’op­ti­misme et de dy­na­misme ré­gé­né­ra­teur » qui a souf­flé sur l’IFTMTop Re­sa. « C’est un très bon in­di­ca­teur pour la sai­son à ve­nir » as­sure le di­ri­geant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.